ಕನ್ನಡಿಯಲ್ಲಿನ ನಿನ್ನ ಪ್ರತಿಬಿಂಬದಲ್ಲಿ  ನನ್ನ ಪ್ರೀತಿಯ ಕವಿತೆ ಇದೆ,  ಆದರೆ ತಡ ಮಾಡಬೇಡ ಪ್ರಿಯೆ  ಅದುವೇ ನನ್ನ ಕೊನೆಯ ಪ್ರೀತಿಯ ಒಲುಮೆ
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme kannara, traduction Sunil

Lecture audio Sumanth NS
Traduction pour un petit poème kannara (canara, kanara) (en anglais kannada), la langue (dravidienne) du Karnataka. Un poème d'amour kannara traduit pour une femme majestueuse, la plus belle indienne du sud de l'Inde. Elle est chanteuse et sa voix qui sait pourtant, briser tous les miroirs, se fait d'une douceur infinie quand elle parle d'amour!

Le canara est langue officielle du Karnataka et est parlé par 35 millions d'Indiens de cette région. Outre des dialectes régionaux, il existe 3 dialectes sociaux: la langue des brahmanes, celle des non-brahmanes et celle des intouchables. Le premier texte littéraire est un traité poétique rédigé par un poète de la cour du roi Nripatunga Amoghavarsa, au 9eme siècle. Au 10eme siècle Ranna, d'origine modeste, devient par l'intermédiaire de ses protecteurs le "prince des poètes". Immortalisé par le Gadayuddha, il démontre que le génie des poètes kannara, existe en priorité dans l'étude des caractères; Pona lui est l'auteur d'un poème religieux, le "santi purana". Le tout premier poème d'amour de la littérature kanara est composé à la fin du 10eme siècle par Nagavarma, il s'agit du Chandombudhi. Quant au rôle de Barasava, il aura été déterminant pour la littérature virasaiva. Autour de ce grand poète, nombre d'auteurs ressucitent les vieux mètres populaires. Au 13eme, Janna, poète majeur parmis ses contemporains, est l'auteur du "Yasodhara Carite", qui est le plus important poème sur l'amour passion. L'écriture du canara, comme c'est le cas pour beaucoup de langues indiennes nous vient du brahmi.

Une translittération de mon petit poème.

kannaḍiyallina ninna pratibimbadalli

nanna prītiya kavite ide,

ādare taḍa māḍabēḍa priye

aduvē nanna koneya prītiya olume