Poème d'amour sumi

Aina lo oghungu no iuu leshele.

Ikemu pai hauve nani

Hiye iuu ashekheu kikimiye tsa ke.

Niye okimiye ani.

Traduit en sumi par Toli
Aina lo oghungu no iuu leshele. Ikemu pai hauve nani  Hiye iuu ashekheu kikimiye tsa ke. Niye okimiye ani.

Recueil de poésie
Version originale
Poème la glace

Une superbe aborigène

Poème traduit en sumi, pour les femmes du Nagaland. Seulement 110.000 personnes parlent le sema. Poésie d'amour sema pour cette superbe aborigène dont les ancêtres coupaient les têtes. Elle modèle encore ses poteries, comme les vieux du village lui ont enseigné, un geste répété avant elle depuis des millénaires. Je suis très fier d'avoir en plus du ao, cette deuxième traduction en langue naga de Zunheboto, car il est difficile d'aller aussi loin à la rencontre de ces petits groupes, qui vivent encore de traditions.

Origine Birmanie et Yunann

Les Nagas (du sanskrit "nagna" = nu) se divisent en une trentaine de tribus originaires de Birmanie et du Yunann. Ils forment un ensemble de peuples qui vivent dans les reliefs du nord-est de la chaîne himalayenne, entre l’Assam et la Birmanie. Leur culture et structure sociale inchangées depuis longtemps ont été bien étudiées par les anthropologues. Leurs idiomes qui appartiennent au groupe Tibéto-Birman, sont souvent mutuellement inintelligibles.

La structure familiale des Naga est de type mononucléaire et patrilinéaire. Chaque famille appartient à un clan héréditaire. Le village, unité politique fondamentale et maximale, abrite plusieurs clans, chacun occupant un quartier du village. Le "Morung" littéralement "dortoir pour les jeunes hommes célibataires", occupe une place centrale dans la vie politique et religieuse. Le Morung suivant les clans n'est pas forcément réservé aux jeunes hommes célibataires, il peut être mixte ou un symbole que l'on érige même en miniature pour appeler les Dieux.

Langue jumelle
Poème ao
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr
Poème traduit en 423 langues: ici en sumi