Poème d'amour santali

Ạrsi re amak̕ rup umul

Ińạk̕ mońj utạr onoṛhẽ

Usạraeme baṅkhan chan adok̕a

Noado̠ ińạk’ ses “Dulạṛet̕meạń”

Retourner
Traduit en santhali & voix Ujjwal Hembrom

Lecture audio
Ạrsi re amak̕ rup umul  Ińạk̕ mońj utạr onoṛhẽ  Usạraeme baṅkhan chan adok̕a  Noado̠ ińạk’ ses “Dulạṛet̕meạń”Retourner
Version originale
Poème la glace

Langue santali

Le poème d'amour dans sa version santali. Environ 6 millions de locuteurs parlent cette langue munda. Le santali, est la langue aborigène des Santâlîs (Santals) d'Inde, du Bhoutan, Bangladesh et du Népal. C'est la plus importante des langues munda, puiqu'elle regroupe 80% des locuteurs de ces langues. On peut l'écrire avec différents systèmes, le vieux script Ol Chiki, ou bien: oriya, dévanâgarî, bengali, ou encore comme ici, en lettres latines.

Le santali est surtout parlé du coté de Sadar, Jhargram, Purulia, respectivement dans le Bunkura, Midnapur et L'ouest Bengal, ainsi qu'au sud de Bhagalpur et Monghyr au Bihar, Baleshwar, Mayurbhanj, et Keonjhar en Orissa, et Rajsahi, Rangpur, et au Chittagong au Bengladesh. On peu le séparer en deux dialectes, nord et sud, qui n'ont pas le même nombre de voyelles.

Les langues munda (kol) appartiennent à la famille austroasiatiques et sont parlées dans la partie centrale et orientale de l'Inde (Orissa, Jharkand, Bihar et Madhya Pradesh). On peut les diviser en deux groupes, nord et sud. Le santali qui est la plus importante des langues mundas avec 8 millions de locuteurs, appartient au groupe nord, très exactement au groupe kherware. Citons d'autres langues de ce groupe nord: Mundari, Ho, Karmali Santali, Koraku, Agariya, Asuri, Bhumij, Korwa, Mahali et Turi. Dans le jharkhand les ethnies parlant le munda militent pour qu'il soit reconnu officiel en Inde. Quant au groupe sud citons le Sora, Juray, Remo, Kharia, Juang, Gorum et Gutob ( Bodo). Toutes ensemble, elles sont moins parlées que celles du groupe nord.

Les Santals

Les Santals comme bon nombre d'aborigènes de l'Inde, continuent de vivre suivant des rites et traditions millénaires. Ce sont des populations tribales, qui vivent de l'agriculture et forment une société patrilinéaire, qui se divise en clan exogamiques, dans laquelle la polygamie est permise. Hindouistes, les Santals continuent de rendre un culte aux esprits et aux ancêtres.
Langues austroasiatiques
Poème khasi - Poème khmer - Poème vietnamien
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr