Poème d'amour galicien

O espello

A tua imaxe no espello

E o meu mas belo poema

Pero apurate, borrase

¡E o meu ultimo “amoche”!

Traduit en galicien par Risa
Poème d'amour galicien

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le galicien et sa littérature

(Poema de amor) Poème d'amour international traduit en galicien. Reflet hispanique, d'une brune, aux longs cheveux défaits, une enchanteuse!

Le galicien (Guadramilese, Rionorês, Guadramilês, Rionorese, autonyme : Galego, Gallego) est une langue romane, plus exactement ibero-romane, enfantée par le latin vulgaire parlée dans la province de Galice et qui compte 4 millions de locuteurs.

Le galicien est la langue voisine du portugais. Quand la Galice sera rattachée à la Castille et au León, des migrations auront lieu vers le sud et le Portugal se constituera en se recentrant sur Lisbonne. Cette indépendance marquera la césure entre galicien et portugais, deux langues qui évolueront chacune de leur coté.

Si le galicien s'est effacé au profit du castillan, les années 80 en lui donnant le statut de langue régionale et avec l'apparition d'un standard écrit, lui ont redonné un peu de vigueur.

Au Moyen-Âge le galicien acquiert une grande importance, avec la diffusion d'un grand nombre de poèmes, du fait qu'on l'utilise comme langue de la poésie lyrique. Au XIVe il perd peu à peu du terrain devant le castillan.

Depuis 1863 date de la publication des "Cantares gallegos" par Rosalia de Castro, le galicien connaît une renaissance dont témoignent les œuvres de Pondal, Curros Enriquez et plus récemment de Alfonso Rodriguez Castelao.

La Galice se situe au nord-ouest de l'Espagne en bordure de l'océan Atlantique. La ville bien connue de Saint-Jacques-de-Compostelle en fait partie.

Poème traduit en galicien (488 traductions)