Poème d'amour catalan

El mirall

La teva imatge al mirall

Es el meu més bell poema

Però afanya't, s'esborra

¡Es el meu darrer "t'estimo"!

Traduit en catalan par Maria del Carmen Gonzalez Gomez
Lecture audio Elisa Fernandez Pascual
Poème d'amour catalan

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Longs cheveux bruns

Poème d'amour (Poema d'amor) catalan (català), un miroir, aux reflets de longs cheveux bruns. Il est catalan et aux charmes du sud et du soleil, pour toute la beauté d'une fille de méditerranée. Ils sont 10 millions à parler ta langue, qui est officielle en Andorre et en Catalogne.

Le catalan est parlé dans le nord de l'Espagne, dans les îles Baléares, dans la Principauté d'Andorre (où il est la langue officielle), et dans une petite partie de la France. Historiquement, c'était la langue de la Catalogne, la région de Barcelone, mais aujourd'hui la langue est parlée sur la côte espagnole jusqu'à Valence. En Catalogne le catalan est coofficiel avec l'espagnol et est enseigné dans toutes les écoles. C'est une langue romane, très apparentée au provençal.

La langue parlée en Catalogne à l'arrivée des Arabes début VIIIe siècle, est déjà fortement dialectisée et partage des traits communs à l'espagnol et au Portugais que l'on ne retrouve pas en Occitan, et des traits communs à l'Occitan que l'on ne retrouve pas dans ces deux autres langues. L'influence arabe sera variable suivant les régions (Valence et Majorque sont plus arabisées que Barcelone). Le catalan qui reste une langue très unitaire (administrative, littéraire et scientifique), se stabilise au Moyen-Âge. La seule exception est la poésie. Au XIIIe siècle, les poètes Catalans écrivent essentiellement en Occitan, une langue voisine qui rayonne avec les troubadours.

A partir de 1412 date du rattachement de la Catalogne à la couronne de Castille et d'Aragon, le catalan passera sous l'influence du castillan. Au XVIIIe la langue se maintient comme langue vernaculaire. Au XXe siècle, la création de "l'insitut d'estudis Catalans" tendra a normaliser la langue, tentative interrompue par le Franquisme et reprise et 1977 par la "Generalitat de Catalunya".

Littérature catalane

La langue écrite a été unifiée par le linguiste Pompeu Fabra fin XIXe. Si au XVIe le catalan a décliné devant le castillan, il connaît depuis le XIXe une renaissance spectaculaire. Florissante au Moyen-Âge, puis déclinante devant le castillan, la littérature castillane renaît à l'époque romantique, devient silencieuse sous le franquisme et se fait de nouveau entendre depuis 1975.

Au XIII-XIVe siècle, les troubadours du midi de la France sont imités, le poète Cervera écrit même en limousin, Llull écrit lui aussi des poèmes. Les poètes qui suivront abandonneront peu à peu la langue provençale en s'inspirant encore des troubadours et des romans bretons, citons March, de So, Turmeda. A la fin du XIVe ce sera l'Italie qui influencera le plus les poètes, notamment Jordi, Febrer. Au XVe siècle, la poésie catalane atteint son apogée avec le Valencien Ausias March, avant de devenir décadente du fait de l'infiltration castillane.

Au XXe dans le sillage du poète catalan Joan Maragall, imité par Josep Maria de Sagarra, Josep Carner, Vicenc Foix et Carles Riba, les lettres catalanes se tournent vers l'Europe. Depuis 1960 la poésie catalane traduit l'angoisse de l'homme aux prises avec le monde moderne, plus serein sera le poète Espriu, plus nostalgiques Quart, Teixidor, et Vinyoli, plus passionnés Brossa, Colomines, Ferrater, et Amoros, ou plus attentifs Alpera, Gimferrer et Alvar Valls, dans leurs poèmes.

La Catalogne dont la capitale est Barcelone, se situe au nord-est de l'Espagne.

Poème traduit en catalan (488 traductions)