Poème d'amour mam

Atzu spej

Aj tilb'ilala tuj spej

Atzo jun weye tb'anil npak'ab'

Ex kaxa, ch'ix tel naj

Atzo mankb'il "k'ujla'na wu'ne.

Traduit en mam du centre par qxe’chal “MAM”
Poème d'amour mam

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue mam

Le mam (kyol, qyol, qyool, b’anax), est une langue maya (groupe ouest) du Guatemala, des départements de Quetzaltenango, Huehuetenango, Retalhuleu, et San Marcos, et dans plusieurs villes des Chiapas au Mexique.

Cette traduction est en mam du centre, c'est-à-dire dans la variante mam parlée dans le département de San Marcos. Les trois autres dialectes de cette langue, sont ceux du nord, du sud et de l'ouest.

Le mam est une langue très proche du tectitèque (tektiteko). Pour l'ensemble de ses quatre dialectes, la langue mam est parlée par environ 1 200 000 personnes.

C'est l'une des langues qui compte le plus grand nombre de locuteurs, sur le plus grand espace au Guatemala, c'est l'une des quatre langues mayas majoritaires dans ce pays.

Les Mams

Le Guatemala est un pays multiethnique (maya, xinka, garifuna et espagnol), il est aussi multilingue au reflet de ce multiculturalisme.

Les Mams sont une des communauté maya du Guatemala la plus importante en nombre. C'est en 1895 que cette communauté s'est vue scindée en deux, du fait de l'établissement de la frontière entre Mexique et Guatemala.

Comme pour beaucoup d'autres peuples amérindiens, leur cosmovision est liée à l'harmonie entre toutes choses de la terre et du ciel. Les nombreuses cérémonies qu'ils pratiquent dans ce sens, le démontrent.

Ils sont souvent agriculteurs et ce depuis des temps très anciens. Les espagnols qui les considéraient comme excellent pour le travail de la terre, les ont employés dans divers territoires de leur empire.

Autres langues Grand Mam
Ixil - Tectitèque - Aguacatèque
Poème traduit en mam (502 langues)