Poème d'amour sipakapense

Ri ka'yb'al ib'

Wa' wochb'laal are' ri jun ka'yb'al ib'

Are' jun q'uus laj no'jneem

No'j chanim amal., jro'q ttzatzik

¡qatz are' nk'isb'al. "Katinlq'oj"!

Traduction & audio sipakapense Wilson Lopez Bautista
Lecture audio
Wa' wochb'laal are' ri jun ka'yb'al ib'  Are' jun q'uus laj no'jneem  No'j chanim amal, jro'q ttzatzik  ¡qatz are' nk'isb'al "Katinlq'oj"!

Version originale
Poème la glace

Langue sipakapense

Voici mon petit poème traduit en sipakapense (sipacapense, sipacapeño, sipakapa, sipacapa, sipacapa quiché), une langue maya, voisine du k'iche', et qui est parlée au Guatemala autour de la ville de Sipacapa (département de San Marcos), par une dizaine de milliers de personnes. Sicapa = endroit du lézard! Comme pour d'autres peuples autochtones, la tradition orale raconte comment les Nawalones se sont installés à cet endroit.

Les Sipakapenses

Chez les Sipakapenses la tradition, et les visions que leurs ancêtres avaient du monde, gardent encore beaucoup d'importance. Soleil, lune, étoiles et nature sont étroitement liés avec la vie quotidienne, qu'elle soit spirituelle ou matérielle. Comme pour les autres peuples maya le maîs avec les haricots, est au centre de leur alimentation. A Sipacapa la production de fruits, comme les pêches, est très important. Si vous parcourez cette région, vous serez aussi surpris par leurs vêtements qui restent traditionnels et colorés.

La Glace © Copyright & Contact: Richard Bellon

http://pouemes.free.fr/traduction-amerique/poeme-sipakapense.htm

Poème traduit en sipakapense (463 langues)
counttotal