Poème d'amour Yaathe

Sa nankya

I aanankya sa nankya ke

Ta ike ktshalene kakneka

Khonefãw, fasnew, ethunekke

Ya tuthnise uxinkya kehle.

Traduit en yatê (iatê) & voix Cícero de Brito cacique do povo Fulni-ô.
Lecture audio
Poème d'amour Yaathe

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue yatê

Voici mon poème d'amour en yatê (autres noms : yatê-fulniô, yaathe, fulniô, carnijó, carijó, fornió, furniô, autonyme iatê, yahthe), une une langue macro-jê, isolée de la région d'Águas Belas état de Pernambouc au Brésil.

On distingue deux dialectes fulniô, qui sont vraiment très proches, le yatê et le fulniô. Les deux dialectes comptent ensemble, tout au plus 1 000 locuteurs.

Les amérindiens d'Águas Belas étaient les Carnijós (Carijós), et c'est sans doute lors des déplacements de populations pour constituer des villages, que certains groupes ont fusionné et pris le nom Fulni-ô. Le yahthe (notre bouche), est le nom que les Indiens Fulniô donnent à leur langue.

C'est au Nord-Est du Brésil que les peuples autochtones, par assimilation notamment, ont été les plus grandes victimes de l'acculturation et de la perte de leur langue. Les Fulni-ô ont été les d'Águas Belas ont été les seuls grâce à leur bilinguisme avec le portugais à la maintenir.

Mais aujourd'hui, si tous les indiens Fulni-ô parlent le portugais, au contact de la société moderne, ils perdent petit à petit leur bilinguisme, et avec lui leur culture et leur langue. Bon nombre ne parlent plus que le portugais en famille, et quand ils parlent yatê, ce dernier est de plus en plus infiltré par la langue portugaise.

Les Fulni-ô

La tradition de ces Indiens dit qu'à l'origine ils vivaient sur la côte, mais à l'arrivée des colonisateurs, ils ont dû fuir vers l'intérieur. Ensuite, certains de leurs ancêtres qui appartenaient à plusieurs clans (Foklasá, Fola, Brogodá), vivant dans la vallée du fleuve Ipanema se sont regroupés.

La fusion de ces différents groupes date sans doute du XVIIIe siècle, où il était courant de regrouper plusieurs groupes dans le même village, ou de les morceler dans différents villages.

Le Fulnios aujourd'hui sont une ethnie acculturée, mélangée avec d'autres ethnies. Ils vivent d'un peu d'agriculture, de chasse et de la vente de quelques travaux de vannerie.

Chez les Fulni-ô {Garnijo), le rituel Ouricuri reste important. Ce rituel à lieu en août, il est sacré et secret, même si les visiteurs étrangers peuvent en observer certaines dimensions (par exemple la séparation hommes - femmes).

Ceux qui participent à l'Ouricuri peuvent être considérés comme des Fulni-ô. Cette reconnaissance d'être un Fulni-ô garantit, le droit de propriété sur les terres autochtones.

Autres langues macro-jê
Xavánte - Coroado
Poème traduit en yatê (488 langues)