Poème d'amour créole haitien

Glas la

Imaj-ou nan glas

Se pi bèl powèm-mwen

Men li disparèt toutswit

Sa se dènyè renmen mwen

Retourner
Traduit en créole haitien par jackspeese

Lecture audio
Imaj-ou nan glas Se pi bèl powèm-mwen Men li disparèt toutswit Sa se dènyè renmen mwenRetourner
Version originale
Poème la glace

Femme Haitienne et son kreyòl

Cette traduction en créole haitien (kreyol ayisyen) est un joli dessin. Te reconnais tu dans ce poème d'amour (Renmen gade powèm)? Tu es créole comme le café de Gainsbourg, et ton reflet excite les désirs les plus fous.

Haiti (la perle des Antilles), est ton pays, et avec toi, reste un lieu de tourisme pour ses plages et son histoire.

Le créole haitien est une langue tout de même parlée par 12 millions de gens. C'est un créole du français et de diverses langues africaines. Si l'on en trouve trois formes dialectales, elles restent intercompréhensibles.

C'est depuis 1987 avec le français la langue officielle d'Haiti. Sa base lexicale est en grande partie française, bien que sa grammaire soit d'origine africaine. Il est née à la charnière des 17 et 18me s, des contacts entre, les indiens autochtones Tainos, des Français originaires de l'Ouest et du Nord de la France, et des esclaves déportés d'Afrique de l'Ouest.

Cette langue provient d'un besoin de communication entre des esclaves qui parlaient des langues différentes parmis lesquelles on trouve le fon, le mina, le wolof, le mandingue, le hausa, l'igbo, le yoruba et le kongo.

Les langues africaines ont surtout donné à ce créole des termes liés à la religion vaudou, comme par exemple wanga qui signifie fétiche. On peut citer quelques exemples de mots créoles ayant pour origine la langue indienne: "jurumu" qui est devenu "jiwomou" (giraumont, sorte de potiron), "kenep" (fruit en grappe).

De l'espagnol il y a des mots comme "gagann" qui vient du verbe cabecear (somnoler). Pour illustrer quelques prédominances françaises notons mize (miser) originaire de l'Ouest de la France, et qui veut dire prendre son temps.

Bien que ce créole soit avant tout une langue de tradition orale, une graphie officielle a été promulguée en 1979. Cet alphabet se compose de 32 lettres, 18 consonnes, 3 semi consonnes et 11 voyelles. En créole toutes les lettres se prononcent, une lettre double donne deux sons bannann (banane).

Histoire des créoles

Pour expliquer le processus même d'apparition d'un créole, il y a la théorie de Bloomenfield, dite du "baby talk".

Celle-ci suppose que Le maitre s'adressait dans un sorte de langue pour bébé, de "petit nègre", qui était imitée à son tour. Ainsi se crée un pidgin qui, une fois intériorisé par la société servile, aboutit à un créole, dès lors que les locuteurs de la seconde et troisième générations, n'ont plus que cela pour langue. Cette théorie, est renforcée par le fait que les populations déplacées (esclaves) ne parlaient pas tous la même langue, rendant nécessaire, d'inventer un nouvel idiome pour communiquer, en s'appropriant en les détournant, les langues des maîtres blancs.

Langue créole
Poème papiamento
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr