Poème d'amour mocoví

Na˃ỹoxlate

Ca riqui˃i˃ quesó ra˃ỹoxlachi˃

So so qaica nem loyac ỹa˃qaataxanaxac

Qon qamqaite˃, saic pal

¡So so pa˃aatec nac "qami˃ ỹoqouitaxate"

Traduction moqoit par Abel Salteño (Profesor Bilingüe Intercultural Moqoit)
Poème d'amour moqoit

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue moqoit

Trouvez ici mon petit poème d'amour traduit en mocoví (autres noms: moqoit, bocovíes, mosobíes, amocobies, amokebit, mocobí, moncobys, mbocobí, mokowitt, mocoit, mokovi, mokoilasseek, mokovit, mbokobí, moscovi), une langue parlée, en Argentine, dans le sud du Chaco, ainsi que dans le nord et centre de Santa Fé.

Le moqoit la’qaatqa est une langue waykuruane du sud, qu'utilisent au quotidien environ 5 000 amérindiens Mocoví.

Si cette langue est officielle dans la province du Chaco, où des efforts sont faits pour la préserver, dans celle de Santa Fé où le bilinguisme est en marche, elle reste l'apanage des anciens, et les plus jeunes lui préfère l'espagnol.

La langue écrite d'abord par des missionnaires est basée sur l'orthographe espagnole. Il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour véritablement commencer à créer des écoles et enseigner l'espagnol.

Les Indiens Mocovi

Les Indiens Mocovi à l'arrivée des Espagnols étaient des chasseurs-cueilleurs nomades qui se déplaçaient par petits groupes de familles élargies entre les fleuves Bermejo et Salado.

Ils étaient en contact avec les villages incas avec lesquels ils pratiquaient le troc.

Quand les Espagnols commencèrent à entrer sur leur territoire ce fut pour créer des missions et des colonies. Ce n'est vraiment qu'à partir du début du XXe siècle qu'une véritable colonisation s'opérera poussant les Mocovis à se sédentariser et à changer leur mode de vie, en raison aussi d'une déforestation toujours croissante.

Protestations suivies de répressions brutales finiront par transformer leur société.

Autre langue waykuruane
Mbayá
Poème traduit en moqoit (502 langues)