Poème d'amour fon

Meponnu

Noukoumintowhe yo

E hle ho gbe de houn no do le

Bo gna ou bo ssou ssoun ssin

I gni whan nou whe.

Traduit en fongbe par Bertille (Bénin)
Poème d'amour fon

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le fon

Poème d'amour fon (alternatives : fongbe, fonnu, fon-gbe, arohun, fo, djedji, fogbe, kpase, gbekon, dahomeen, agbome, autonyme : fɔngbè), dans la langue véhiculaire du Bénin, Nigéria et Togo, pour un total d'environ 1,5 million de locuteurs répartis dans les 3 pays cités.

Poésie dans la langue tonale d'une jolie béninoise, perdue au milieu des filles de Porto-Novo!

Le fon, langue nigéro-congolaise du groupe kwa proche de l'éwé, est la langue des Fons (Dahomeys), puisque ce sont eux qui avaient créé le royaume du Dahomey.

Le fon est la langue maternelle de la grande majorité des Béninois, sur la côte sud de l'Afrique de l'Ouest, principalement dans le sud de la partie centrale du pays autour de la ville d'Abomey.

A Porto-Novo et Cotonou, on parle un dialecte légèrement différent, qui est connu sous le nom de Gu. Le Fon est une langue kwa, son nom natif est fon-gbe (gens-langue).

Le royaume du Dahomey

A son apogée au XVIIIe-XIXe siècle, le royaume du Dahomey, comportait une organisation hiérarchique, administrative très élaborée, avec une cour, des dignitaires et une armée.

Il eut le quasi-monopole du commerce des esclaves avec les Européens (Côte des esclaves). Lors de la coutume annuelle en l'honneur des ancêtres, de nombreux captifs étaient sacrifiés.

Durant ces deux siècles radieux, le royaume possédait même des troupes d'élite féminines qui ont fortement contribué à sa puissance.

Appelées Mino, par certains aspects, elles ne sont pas sans rappeler les amazones de la mythologie. Très jeunes, elles faisaient vœux de virginité, étaient sorties de leur famille et initiées au maniement des armes.

Langues kwas
Ewe - Igbo - Mina - Attie
Poème traduit en fon (482 langues)