Poème d'amour gourmantché

Ignignoide

A nagle ye ignignoide

Litie n'ma kpadjame yo nyane

Ama tie Tom q'il pide

La ni tie bodjocale "n'boa"

Traduit en gourmand par Florence K
A nagle ye ignignoide  Litie n'ma kpadjame yo nyane  Ama tie Tom q'il pide  La ni tie bodjocale n'boa

Version originale
Poème la glace

Gourmantché

Poème d'amour traduit en gourmand (gourmantché, gourme, gurma, gulmacema, goulmancema, gulimancema), une langue Voltaîque (gour, gur) du Burkina Faso que l'on retrouve aussi au Niger, Bénin et Togo d'où vient cette traduction. Cette langue oti–volta, nom donné d'après les deux rivières où l'on trouve ces langues, compte environ 1 million de locuteurs. Au Burkina, les Gourmantchés vivent à l'est du pays dans la province de Gourma dont la capitale est Fada N'Gourma. La grande majorité de leur territoire est dominé par une importante sécheresse. Historiquement, on pense que les Gourmantches viennent du Bornou c'est à dire de la rive ouest du lac Tchad. Avant l'arrivée des Français en 1895 le Gourma était un royaume déjà bien affaibli. Pour plus d'informations ethnographiques, je vous invite à lire ce document

Une gourmande

La femme gourmantchée (gourmande) est avant tout africaine! Bien que très généreuse, elle n'en est pas moins méfiante au caractère bien trempé. Elle n'accepte pas les choses facilement, elle sait ce qu'elle veut et ne veut pas! En un mot elle est femme! S'il reste de nos jours encore des différences culturelles entre les peuples, celles-ci s'estompent chaque jour. S'il reste encore des différences culturelles, la femme est femme, identique et différente quelque soit l'endroit du monde où elle naît... elle a le dernier mot pour décider, car elle sait ce qu'elle veut et ne veut pas!

Langues gours (voltaïques)
Moré - Dogon
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr