Ayaawo maa e nder daandorgal  Ko yimre burnde weldé e jime  Kono heño hoto momtaadé  Ko no woni battidudo mbodo yidimaa
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme peul, traduction Gaye Seyni

Poème d'amour peul (foulani, fulfude, pulaar) de Mauritanie, la langue sénégambienne des Peuls et des Toutcouleurs. La langue véhiculaire de ce poème peul est parlée dans de nombreux pays d'Afrique, elle s'appelle aussi peulh et fula.

Près de 30 millions de Peuls (Foulanis, Foulbés) s'expriment dans la langue agglutinante de ces nomades et semi-nomades. Le peul se divise en de nombreux dialectes dont beaucoup sont encore mal connus. On distingue un groupe occidental et un groupe oriental; un des traits marquants pour la distinction des deux groupes est le morphène de formation de l'infinitif -de à l'ouest et -go à l'est. Le peul est une langue de classes nominales. On remarque une alternance régulière de la consonne initiale du singulier et du pluriel; combiné avec des suffixes de classe, ce trait donne souvent des mots très différents au singulier et au pluriel. Le lexique a fait de nombreux emprunts à l'arabe, ainsi qu'aux langues en contact: mandingue et ouolof pour les dialectes de l'Ouest, kanouri et haoussa pour ceux de l'Est. La Mauritanie s'étend entre Sahara et Océan Atlantique. Si l'arabe hassanya reste la langue la plus parlée 66%, le foulani vient en second avec 6.4%.