Poème d'amour haoussa

Surar ki a cikin madubi,

Shine mafi kyan yadda zan bayyana ki,

Amma, yi sauri don zata ɓace,

Itace faɗin “Inason ki” ta ƙarshe!

Pause animation La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr
Traduit en haoussa par & audio Saleh Jawa

Lecture audio
  • Copier le poème
  • Imprimer le poème
Version originale
Poème Français
Surar ki a cikin madubi,  Shine mafi kyan yadda zan bayyana ki,  Amma, yi sauri don zata ɓace,  Itace faɗin “Inason ki” ta ƙarshe!

Le haoussa

Poème d'amour traduit en haoussa (hausa, hawsa, abakwariga, habe, hausawa, kado, mgbakpa) (Soyayya waka), une langue chamito-sémitique du groupe des langues tchadiques. Parlée par les Haoussas (Hausas), c'est une langue officielle au Nigéria, une langue répandue comme langue de relation dans toute l'Afrique de l'Ouest, qui compte 80 millions de locuteurs. Comme les Haoussas étaient des commerçants, leur langue n'est pas seulement restée langue franque dans le nord du Nigéria, mais c'est bien diffusée, notamment au Ghana. Les deux dialectes les plus importants, sont ceux de Sokoto et de Kano. La langue écrite, fondée sur le dialecte de Kano, était transcrite autrefois en caractères arabes; depuis le début du 20eme S., elle utilise l'alphabet latin. Le haoussa a fait de nombreux emprunts à l'arabe, en particulier dans les domaines religieux et technique. Il y a des poèmes en haoussa, le plus célèbre est la chronique de kano.

Les Haoussas

Les Haoussas sont organisés en Etats dirigés par des représentants de lignages nobles dominants, dont les capitales sont des centres religieux et le siège d'une intense activité commerciale. Autrefois esclavagiste et encore très hiérarchisée, la société haoussa vit des productions agricole et artisanale. Les Hausas sont principalement répartis au Nigéria, Togo, Côte d'Ivoire, Niger, Cameroun, Ghana, Soudan, Tchad.
Poème d'amour - Poèmes d'Afrique