Poème d'amour somali

Muraayad

Sawirkaaga sidii muraayadii ii sawiran

Ayaa eh gabaygeyga ugu quruxda badan

Larkin markan sifudud u waayo

Waa igu dambeysaa inaa dhaho "waan ku jeclahay"

Traduit en somali par Ilsan & Asma
Lecture audio Asma
Poème d'amour somali

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le Somali

Petite traduction en somali (common somali, af-ashraaf, standard somali, soomaaliga, benaadir, af-maxaad tiri, northern somali, ogaden, ashraaf, degodia, wardei, autonyme : af-soomaali, afka soomaaliga), de mon poème d'amour (jacayl gabay).

Près de deux dizaines de millions de locuteurs parlent le somali, cette langue couchitique, chamito sémitique de la corne de l'Afrique. On les trouve en Somalie, où c'est la langue officielle, ainsi qu'à Djibouti, en Éthiopie, et au Kenya.

Le somali qui est la langue de la majorité des Somaliens, est une langue originaire du sud de l'Arabie qui compte plusieurs dialectes qui ne sont pas forcément mutuellement compréhensibles; c'est la seule langue couchitique à avoir une expression écrite.

Sur l'ensemble du territoire où il est parlé, le somali comprend plusieurs groupes dialectaux, ce sont : L'hawiya, parlé, par les Hawiya, presque tous en Somalie, et notamment à Mogadiscio; Le diguil-rahanwin, parlé entre le Wébi Chébelli et le Djouba par les tribus du même nom; L'isâq, parlé à la fois dans le Harar en Éthiopie, dans le Somaliland, et par les Isâq sur la Côte française des Somalis; Le dârôd, parlé à la fois par les gens des ancien territoires Migiurtinia et une partie de ceux l'ancien Obbia en Somalie, par les Dulbahanta et Warsanguéli du Somaliland et les Ogaden d'Ethiopie et de l'Oltregiuba.

Il est à noter que certains groupes Somali utilisent entre eux une forme qui leur est propre, et pour s'adresser à l'extérieur, un somali plus courant.

En Somalie depuis l'islamisation, la langue écrite a toujours été l'arabe, il s'est agit pendant bien longtemps de textes religieux. Quand il fallait écrire en somali, le script arabe se révélait pas assez adapté, aussi Osman Yousouf créera l'Osmanien qui contenait des éléments des scripts arabes et éthiopiens.

Son fils, Yasin Osman, fondra en 1949 une Société pour la langue et la littérature somalie, traduit des textes européens et fait imprimer de nombreux livres. A cet époque, la langue se modernise et s'enrichit avec les traductions et on l'entend à la radio. En 1951, commence une régression, les deux langues officielles du pays sont l'italien et l'arabe, le somali restant une langue orale.

Après l'indépendance somalienne de 1960, deux alphabets parmi de nombreux, ont été sélectionnés pour écrire la langue, le latin, et l'Osmanien.

En 1973, quand le Somalien est devenu la langue officielle du pays, le gouvernement a décrété qu'il s'écrirait avec l'alphabet latin.

Somalie et Somaliens

La côte somalienne est connue depuis l'antiquité par les romains, grecs, et égyptiens, qui font de cette côte un important centre d'échanges.

La population somalienne est ethniquement homogène. Les Somalis ils se sont établis dans la Corne de l'Afrique à partir du Xe siècle, en repoussant les Gallas vers l'Éthiopie actuelle. Depuis le pays a accueilli de nombreux réfugiés victimes de conflits.

Les Somalis pratiquent encore le nomadisme pastoral; les troupeaux sont constitués, de dromadaires gardés par des jeunes, de bœufs, de chèvres et de moutons. Les déplacements saisonniers se font sur de faibles distances.

Langues couchitiques
Poème afar - Poème oromo - Poème bedja
Poème traduit en somali (482 langues)