Poème d'amour kwassio

Yïugur woh ô ngueneri

Y be guda lango sa ya

Guirga bena mintilla mia di kèh

Y ma fallah mèh kwul wèh!

Traduit en kwassio & voix Anne Bika
Lecture audio
Poème d'amour kwassio

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue Kwasio

Ce poème d'amour traduit en kwasio (autres noms : magbea, gyele, kola, kwassio, maka-njem, mabi, ngoumba, bujeba, mvumbo, mabea, mgoumba, bisio, ngumba, mekuk, mgumba), sera compréhensible par 50 000 personnes.

La langue bantoue Ngoumba appartient au sous groupe Makaa-Njem, elle est parlée au Cameroun (région de Lolodorf), Gabon et Guinée équatoriale. C'est une langue bantoue, tonale, comprenant plusieurs dialectes.

Historiquement, des populations Maka-Ngoumba seraient venues de la Haute-Sanaga, s’établir sur le Nyong. Une succession d'invasion d'autres groupes, Fangs et des Boulous, va provoquer des scissions au sein du groupe, si bien que les Ngoumbas vont se retrouver entre la région de Lolodorf et la côte (Kribi).

Les Kwasios

Les Bujebas (kwasios) ont pour beaucoup été assimilés par les Fangs et Boulous.

Ces pygmées qui sont des populations de la forêt équatoriale africaine, vivaient en contact étroit avec leurs voisins non-pygmées à qui ils fournissaient de la viande en échange de bananes, d'arachides etc.

Les Kwasios étaient à la fois chasseurs-cueilleurs et à petite échelle, agriculteurs (manioc, plantain).

Les hommes chassaient tandis que les femmes collectaient des tubercules. Ils vivaient en campements temporaires, rassemblant des individus chassant ensemble sous l'autorité des plus âgés.

Suite aux déforestations qui ne leur permettaient plus de trouver suffisamment de nourriture en chassant, ils ont dû se tourner un peu vers l'agriculture, et le travail dans des plantations d'hévéas et de palmiers.

Je suis très heureux d'avoir cette traduction et audio.

Langues voisines
Poème mezimé
Poème traduit en kwassio (482 langues)