Poème d'amour cuicatèque

Na chi ynai nai

Di na chi ynai nai

Ndudus ndebée ngáa ñée di

Nat dinun chinuu, chu ni cuinu

¡Di munn chinuu “nene née di!

Traduit en dbaku (cuicatèque de Tepeuxila) par Virgilio Neri Contreras
(merci à Universidad publica à Región cuicateca)
Poème d'amour cuicatèque

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue cuicatèque

Poème d'amour en dbaku (cuicatèque de Tepeuxila, cúu cáa, cuicatèque du centre, cuicateco, dvacu, ndudu, nduuduyuo, davvacu yeñ'e yu), qui est l'une des trois variantes de la langue cuicatèque, elle-même l'une des 16 langues de l'état d'Oaxaca au Mexique.

Il est parlé par la communauté Cuicatèque de San Juan Tepeuxila (300 habitants et 80 locuteurs), dans le district de Cuicatlán, qui est dans la partie nord de l'état d'Oaxaca.

Les deux autres variantes du cuicatèque, cette langue tonale, de la famille des langues oto-mangue, du groupe mixtèque, de l’Oaxaca, sont le nduaku et le duaku.

Pour l'ensemble de ces trois dialectes, le nombre de locuteurs du cuicatèque est estimé à 14000, quant au mot lui-même, il vient du nahuatl et signifie "ceux qui habitent".

Les différences entre ces dialectes (centre, nord et est) ne sont pas si importantes, et l'inter-compréhensibilité est possible.

Aujourd'hui, l'espagnol à pris de plus en plus d'importance et d'espace dans la vie quotidienne des Cuicatèques.

Si les plus de 60 ans sont bilingues et parlent mieux le cuicatèque que l'espagnol, les personnes entre 30 et 60 ans en général ne font que le comprendre, et ne le parle plus. Pour ce qui est des plus jeunes, on peut dire qu'ils sont essentiellement monolingues, ils ne parlent qu'espagnol puisque les adultes n'utilisent plus la langue avec eux.

C'est dire, combien le cuicatèque est en grand danger d'extinction.

Les Cuicatèques

Les Cuicatèques (Nduudu yu) sont apparentés aux Mixtèques. Ils vivent dans la région de Cañada, dans le district de Cuicatlán, dans le nord d'Oaxaca au Mexique.

Les deux villes principales de leur territoire sont Tepeuxila et Teutila.

D'après la tradition orale ils seraient arrivés, par vagues successives, dans la région depuis le centre du Mexique. En décidant de s'installer dans cette région de l'Oxaca, ils fondèrent Tepeuxila (Cuca (Cúu Cáa) dans leur langue). Leur proches voisins sont les Mazatèques, Chinantèques et les Mixtèques.

La culture des tomates, du maïs, et des haricots est le quotidien de la plus grande partie de cette communauté.

Poème traduit en cuicatèque (482 langues)