Poème d'amour pied-noir

Saapia'tsis

Kitsitssoyottaksin

Niitsowa'pii ani ninihkssin

Kitaakanoa'kamssit, aakssayinako,

Sakowoohtsi "Kitsiikakomimmo"..

Traduit en siksiká par Blackfoot language
Kitsitssoyottaksin  Niitsowa'pii ani ninihkssin  Kitaakanoa'kamssit, aakssayinako,  Sakowoohtsi Kitsiikakomimmo..

Explications

Saapia'tsis
Miroir ou reflet

Kitsitssoyottaksin
Ton reflet dans la (glace ou eau)

Niitsowa'pii ani ninihkssin
Est mon plus beau (poème ou chant)

Kitaakanoa'kamssit - aakssayinako
Mais tu dois faire vite - il va disparaître

Sakowoohtsi - Kitsiikakomimmo!
C'est mon dernier - Je t'aime!

Version originale
Poème la glace

Langue pied-noir

La langue pied-noir (blackfoot, siksiká, pikanii, niitsipussin, niitsipowahsin), est une langue algonquienne parlée par environ 5,000 Niitsítapi dont peut-être seulement 1,000 souvent agés qui la possèdent bien. L'une des caractéristiques de cette langue c'est qu'elle est polysynthétique, c'est à dire que les mots sont souvent très longs (nombreux morphèmes) et pourraient correspondrent à des phrases entières dans d'autres langues. Une autre caractéristique est celle des genres (les mots représentant pour eux des choses inanimées ou animées). Même si des tentatives pour redynamiser la langue sont faites, force est de constater que depuis les années 60 le nombre de locuteurs du blackfoot diminue. Cette traduction vient de la Blood tribe reserve blackfoot en Alberta

Les Pieds-Noirs

Les Pieds-Noirs (Siksikaitsitapi, autonymes Niitsitapi (vrai peuple) et Siksikaitsitapi (parlant le pied-noir)), sont en fait la réunion de trois groupes (les Siksikas, Piikani et Kainai) parlant la langue pied-noir. Leur territoire se situe à la fois aux Etats Unis (nord du Montana) et au Canada (sud du Saskatchewan et de l'Alberta), et c'est sur ces territoires qu'aujourd'hui l'on trouve leurs réserves.

Pour un peu d'histoire: Les Pieds-Noirs par l'intermédiaire de leurs voisins avec lesquels ils seront souvent en guerre, comme eux ont adopté cheval et armes à feu. Ils menaient une vie nomade, s'abritaient sous des Tipis et chassaient cerfs et bisons.

Crowfoot, un chef Blackfoot (1821-1890):

Qu'est-ce que la vie?
C'est l'éclat d'une luciole dans la nuit.
C'est le souffle d'un bison en hiver.
C'est la petite ombre qui court dans l'herbe
Et se perd au coucher du soleil.

Langues algonquiennes
Cri - Ojibwe - Delaware - Abenaqui - Outaouais - Cheyenne - Mohican - Arapaho - Gros-ventre
La Glace © Copyright & Contact: Richard Bellon

http://pouemes.free.fr/traduction-amerique/poeme-pied-noir.htm

Poème traduit en blackfoot (472 langues)
counttotal