Poème d'amour yupik

Tarenriurun

Temvet tar'enraa

Igani assinqurrauguq

Taugaam cukangnaqluten tayimciquq

Kiing'an pik'aqa “Kenkamken”

Traduit en yupik par June
Poème d'amour yupik

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Femme Yupik et sa langue

Pour cette femme au milieu des siens, mon poème d'amour en yupik (central alaskan yupik, central yupik, kuskokwim yupik, cup'ik, bethel yupik, yupʼik, kuskokwim eskimo, autonyme : yugtun), la langue eskimo-aléoute des indiens yupiks d'Alaska central (eskimo, esquimau). C'est dans son igloo qu'elle la lira!

Le mot Eskimo est tombé en désuétude. Il provient de la langue cree, parlée au sud de la baie d'Hudson, et signifie "mangeur de viande crue". Aujourd'hui, le terme préféré est Inuit qui signifie "gens" dans leur langue. Il y a de nombreux dialectes de l'esquimau, mais on peut les séparer en deux grands groupes. L'Inuit, qui compte 95% du total des locuteurs, est parlé au Groenland, au Canada, et au Nord Alaska.

Au Groenland on l'appelle Groenlandais, au Canada Inuktitut, en Alaska as Inupiaq. L'autre dialecte, le Yupik est parlé au sud de l'Alaska, plus l'île St Lawrence, et en Siberie. La ligne les séparant en Alaska central, va de Norton Sound sur la cote ouest entre les villes de Unalakleet, où l'Inuit est parlé, et St Michael, où l'on parle Yupik.

Les dialectes yupik sont le Naukanski, le yupik de Sibérie centrale, le yupik d'Alaska central et le sugpiaq. Tous ces dialectes suivant les zones où on les trouve ont fait des emprunts au russe ou à l'anglais.

La seule langue voisine de l'esquimau est l'aleut, parlé aux îles aléoutiennes. Les deux ne sont pas mutuellement intelligibles, mais elles comportent suffisamment de similarités pour montrer qu'elles étaient une langue commune il y a des milliers d'années. L'eskimo s'écrit depuis 1721 avec les missionnaires Protestants qui apportèrent l'alphabet latin au Groenland. Au Canada un système syllabique a été introduit en 1876, le même que celui développé pour les indiens Cree, qui l'utilisent encore. Igloo and Kayak sont deux mots eskimos qui sont entrés dans toutes les langues.

Les Yupiks

On estime qu'il y a 20 000 locuteurs pour cette langue eskimo-aléoute. Les Yupiks d'Alaska central (Yupiaqs) sont les descendants des peuples esquimaux implantés dans cette région. Ce sont des citoyens américains qui mélangent traditions et modernité.

Légende Eskimo:

Au début des temps il n'y avait pas de différence entre les hommes et les animaux.
Toutes les créatures vivaient sur terre.
Un homme pouvait se transformer en animal s'il le désirait, et un animal pouvait devenir un être humain.
Il n'y avait pas de différence.
Les créatures étaient parfois des animaux et parfois des hommes.
Tout le monde parlait une même langue.
En ce temps-là, les mots étaient magie et l'esprit possédait des pouvoirs mystérieux.
Un mot prononcé au hasard pouvait avoir d'étranges conséquences.
Il devenait brusquement vivant, et les désirs se réaisaient.
Il suffisait de les exprimer.
On ne peut donner d'explication.
C'était comme ça.

Langue voisine
Poème kalaallisut
Poème traduit en yupik (488 langues)