Poème d'amour yokot'an

Ni nen

A yëts' tan nen

Jin ump'e kë pitsilt'an

La'ix të jëmlëwe, bixe u chen

Jindaba u xupiba kë "Dakobalet"

Traduction chontal de Centla par Mario Hernández García
Hablante del Yokot'an (Chontal de Tabasco) y certificado por el gobierno
Audio Mario Hernández García
Poème d'amour yokotan

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue chontal de Centla

Je vous présente ici mon poème d'amour traduit en yokot'an (yoko = vrai, t'an = langue), très exactement dans le dialecte chontal de Centla qui fait partie des dialectes centraux.

Les autres noms et dialectes que l'on peut trouver sont: chontal de Tabasco central, chontal de Tabasco del Norte, yocot'an, Buena Vista chontal, chontal de Tabasco del Sureste, tamulté de las Sábanas chontal, chontal de Tabasco del Este, Tabasco chontal, chontal de Tabasco, chontal, chontal maya, Miramar chontal.

Centla est une zone marécageuse, et le chontal de Tabasco est l'une des nombreuses langues maya de la région. Cette langue maya du groupe des langues ch'oles s'est développée à partir d'une proto langue maya qui étaient encore vivante il y a 4 millénaires.

Le mot chontal qui signifie étranger en nahuatl est le mot dont se sont servis les Mexicains pour désigner ce peuple et leur langue.

Les différentes variantes du chontal de Tabasco, regroupent les dialectes: est, sud-est et centraux. Ces dialectes sont inter compréhensibles même s'ils possèdent quelques différences de structure ou de lexique.

La majorité des Chontales sont aujourd'hui bilingues avec l'espagnol et le nombre de locuteurs suit leur démographie qui augmente. S'il est environ de 35 000, il faut noter que la politique mexicaine d'assimilation n'a laissée aujourd'hui que peu de locuteurs monolingues, et tous sont âgés.

Après une volonté gouvernementale d'assimiler les populations indigènes, depuis 50 ans des efforts ont été faits pour préserver le chontal. Des enseignements bilingues ont été créés, ainsi que de nombreux efforts pour changer les préjugés attachés aux langues autochtones.

Les Chontales de Tabasco

On trouve les Chontales de Tabasco (yoko yinikob, yoko ixikob = vrais hommes, vraies femmes), au Mexique, dans le Chontalpa, au nord et au centre de l'état de Tabasco. Ceux qui parlent la variante de Centla, que je présente ici, vivent au nord-est de Tabasco.

Les Chontales sont vraisemblablement les descendants des Mayas Putún et ne doivent pas être confondus avec les Chontales d'Oaxaca.

Quand les Espagnols sont arrivés, les Chontales étaient les plus nombreux dans l'actuel Tabasco qu'ils partageaient avec les Nahuas, les Choles et les Zoques. Ils commerçaient dans toute la régions grâce à des voies commerciales bien établies.

Ils furent alors décimés par les conflits, par leur exploitation en tant que force de travail dans les haciendas, et surtout à cause des épidémies venues de l'ancien monde.

Ce sont les Chontales qui défait par Cortes, lui cédèrent la Malinche (Malintzin, Marina), qui lors d'une autre guerre leur avait été cédée.

Aujourd'hui les Chontales on une population dont la démographie se ré-accroît, et s'ils se sont adaptés à la modernité, ils continuent à faire vivre leur traditions.

Poème traduit en yokotan (502 langues)