Poème d'amour ojibwe

Waabamoojichaagwaan

Gimazinichigan waabamoojichaagwaaning

Besh naa geget inendamaan

Wewiibiwaabiyan onji wenibanaagwak

Iw ishkwezhibii'igeyaan. Gizaagi'in

Traduit en ojibwa par Mashkaawiziibines
Gimazinichigan waabamoojichaagwaaning Besh naa geget inendamaan Wewiibiwaabiyan onji wenibanaagwak Iw ishkwezhibii'igeyaan. Gizaagi'in

Recueil de poésie
Version originale
Poème la glace

Femme Ojibwe

Poème d'amour ojibwe (anishinaabemowin, ojibwa, chippewa, ojibway) pour la plus grande nation amérindienne d'Amérique du Nord. Un essai poétique en ojibwe pour tenter de traduire la beauté de ces indiennes, les jolies brunes ensoleillées de cette tribu d'Amérique.

Les Ojibwes (Chippewas, Anishinaabeg, Saulteaux, Ojibwas) parlent plusieurs dialectes de cette langue algonquienne, on les trouve autour des grands lacs aux USA et au Canada et 55.000 d'entre eux parlent encore leur langue. La moitié sont aux USA (Michigan, Wisconsin, Minnesota et North Dakota), l'autre moitié est au Canada.

Les Ojibwes

Les Ojibwas vivaient des ressources de la forêt, de la culture du riz sauvage, de la chasse et de la pêche. Leur organisation sociale reposait sur la famille nucléaire, sur l'existence de bandes, ainsi que sur l'appartenance à un clan exogame et patrilinéaire, constitutif d'un totem. Le chamanisme, la sorcellerie (sortilèges), les confréries (à caractère initiatique marqué), constituaient les principales activités religieuses. Bien que parqués dans des réserves ou assimilés à la vie nationale, les Ojibwas, esayent de conserver certains éléments de leur culture traditionnelle.

Langues algonquiennes
Outaouais - Delaware - Abenaqui - Cree - Cheyenne - Mohican - Arapaho - Gros-ventre
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr
Poème traduit en 425 langues: ici en ojibwe