Poème d'amour nahuatl

Tezcatl

Moxiptli tescaco, quetzali xochicuicatl,

Nicempaqui Nictlacuiloa.

Auh otia isiucalli, ixiptli poliui.

Moxiptli nitlamian “Nimitztlazohtla”.

Retourner
Traduit en nahuatl & voix David Schmidt

Lecture audio
Moxiptli tescaco, quetzali xochicuicatl,  Nicempaqui Nictlacuiloa.  Auh otia isiucalli, ixiptli poliui.  Moxiptli nitlamian “Nimitztlazohtla”.Retourner
Version originale
Poème la glace

Femme nahua

Traduction du poème en nahuatl, langue des Nahuas, descendants des Aztèques et des Pipils. Cette langue agglutinante et prédicative du Mexique (uto-aztèque), est parlée par 1,5 millions de personnes. Cette langue du groupe nahua est la langue de la littérature aztèque. Un mot très connu vient du nahualt, il s'agit du mot "chocolat".

Les Nahuas

Les Nahuas, les amérindiens les plus nombreux au Mexique, sont les descendants des grandes civilisations Toltèque et Aztèque. Ils ont aussi été appelés Mēxihcatl, origine de Mexique, Mexico, Tenochtitlán étant la capitale de leur empire. Les Aztèques ne résitèrent que 3 mois à Cortes qui mit la ville en ruines. Ils se répartissent sur les territoires délimités de part et d'autre par la sierra Madre occidentale et la sierra Madre orientale, plus particulièrement localisés à Mesa Central. La culture sur brulis est à la base de leur économie de subsistance, laquelle, souvent précaire, les contraint à un travail salarié dans les plantations de café. Le tissage et la poterie sont également pratiqués. L'organisation sociopolitique repose sur l'unité villageoise, hiérarchisée en classes, et sur l'existence d'une maison municipale autour de laquelle s'organise la vie communautaire.
Langue amérindienne centre
Poème zapoteque
La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr