Poème d'amour sioux

Míyoglas’iŋ

Wakagapi nitawa ki miyoglas'in mahel

Le olowan mitawa ki iyotan waste he e

Eyas inahni yo le ecana kajuju kte

Heon tecihila ki ehake yelo.

Traduit en sioux par Slim Batteux
Wakagapi nitawa ki miyoglas'in mahel  Le olowan mitawa ki iyotan waste he e  Eyas inahni yo le ecana kajuju kte  Heon tecihila ki ehake yelo.

Recueil de poésie
Version originale
Poème la glace

Femme & langue sioux

Poème d'amour sioux (c'est une traduction). Squaw de la tribu sioux, es-tu vraiment perfide serpent? Les visages pâles ont ils compris qui tu étais?

Le sioux est la langue du peuple sioux qui compte 3 dialectes principaux, le lakota (lakhota, lakotiyapi, teton, teton sioux) et le dakota de l'est et de l'ouest. On a au total peut-être 30.000 locuteurs.

Le Sioux est la langue la plus importante de la famille des langues sioux, qui comprend le crow, le winnebago et de nombreuses autres langues. Le nom Dakota en Sioux signifie "amis" ou "alliés".

Au début des années 1800, des missionnaires écrivent pour la 1ère fois la langue sioux. La génération de ceux qui leur succederont traduiront la Bible.

Quand les Européens établirent les premiers contactes avec les populations Sioux, celles-ci étaient établies dans une zone allant du nord des hautes plaines d'Amérique du nord, jusqu'aux plaines bordant l'embouchure du fleuve Arkansas.

Parler des Sioux, c'est parler de notre enfance, et de ces indiens auxquels nous nous sommes tant identifiés dans les jeux de notre jeunesse.

Les Sioux

On compte de nombreuses tribus sioux que l'on peut diviser en deux aires culturelles, celles des plaines et celles des prairies qui subsitèrent jusqu'à la disparition des bisons.

Les premiers, menant une existance nomade, vécurent, avec l'introduction du cheval, un changement de culture matérielle, migrèrent d'avantage vers l'Ouest, où ils chassèrent essentiellement le bison, pratiquant le campement circulaire qui renvoyait à une double conception de l'univers (paix et guerre).

Les seconds, semi-sédentaires à vocation agricole (mais), vivaient tanôt dans des villages permanents, tantôt dans des campements (chasse), où le mariage entre cousins-croisés prévalait; leur organisation clanique se rattachait à deux grandes phratries divisées en moitiés. Ils furent contraints d'émigrer vers l'Ouest après l'arrivée des colons.

Les Sioux résitèrent aux multiples tentatives d'extermination (Wounded Knee sioux Oglala). Le 1er janvier 1891, une troupe quitte Pine Ridge pour se rendre sur le site du massacre de Wounded Knee (29 décembre 1890) soit 3 jours plus tôt pour y enterrer les morts. Elle trouve quelques adultes et deux enfants encore en vie. L'un de ces enfants est une petite fille de huit mois, protégée par le corps gelé de sa mère. Le bébé a survécu quatre jours dans le froid, sans nourriture, enveloppé dans un châle. Il a la tête, les mains et les pieds gravement gelés, mais est encore en vie. Il porte un bracelet, des mocassins et un bonnet en peau de buffle décoré de perles aux couleurs du drapeau américain. Une vieille femme Lakota l'appelera "Zintkala Nuni" = "Lost Bird" = "oiseau perdu". Leonard Wright Colby, brigadier général de la garde nationale du Nebraska, à l'origine du Massacre de Wounded Knee adoptera ce bébé en disant qu'il est "une relique intéressante"

Autres langues amérindiennes nord
Poème choctaw - Poème navajo - Poème nez percé
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr
Poème traduit en 423 langues: ici en sioux