Poème d'amour manx

Scaaney

She dty yalloo ayns yn scaaney

Yn daan s’aaley aym

Agh jean siyr, t’eh goll ass

She my «ta graïh aym ort» jerrinagh.

Traduit en manx par Rónán
She dty yalloo ayns yn scaaney Yn daan s’aaley aym Agh jean siyr, t’eh goll ass She my ta graïh aym ort jerrinagh.

Version originale
Poème la glace

Demoiselle aux chats sans queue

Traduction en manx (mannois, manxois) de mon poème d'amour. Cette langue gaélique, voisine du gaélique d'Ecosse, compte 1.500 locuteurs. Quelques vers, pour un jolie femme de l'ile de Man, demoiselle aux chats sans queue

Le mot gaélique désigne le groupe des langues celtiques parlées en Ecosse, Irlande et Man. A l'origine on a un irlandais primitif, duquel descendent, un vieux, puis moyen, puis moderne irlandais, ainsi que le Manx, et le gaélique d'Ecosse. Les premières traces de cet ancêtre des langues gaéliques date du 4-6eme s, il s'agit de noms inscrits sur des pierres en ogham. Le gaélique parlé à Man date du début du 17eme s.

Littérature mannoise

Le manx est un dialecte celtique de l'ile de Man proche du gaélique d'Irlande, incluant des éléments scandinaves. Le premier texte écrit en manx, est un livre de prières de 1610. Des poèmes, des contes, et des chants populaires forment sa littérature. La dernière personne à avoir eu le manx comme langue maternelle s'est éteinte en 1974. L'ile de Man ancien royaume viking au moyen age, se trouve en mer d'irlande.

La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr