Poème d'amour manx

Scaaney

She dty yalloo ayns yn scaaney

Yn daan s’aaley aym

Agh jean siyr, t’eh goll ass

She my «ta graïh aym ort» jerrinagh.

Traduit en manx par Rónán
Poème d'amour manx

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le manx

Traduction en manx (mannois, manxois, manx gaelic, autonyme : gaelg, gailck) de mon poème d'amour, et quelques vers, pour un jolie jeune femme de l'île de Man, une demoiselle aux chats sans queue.

Le manx est un dialecte celtique de l'île de Man proche du gaélique d'Écosse, incluant des éléments scandinaves, on la considère même comme un dialecte du gaélique d'Écosse. Cette langue gaélique, n'est donc pas non plus très éloignée non plus du gaélique d'Irlande; elle compte 1 500 locuteurs.

Le mot gaélique désigne le groupe des langues celtiques parlées en Écosse, Irlande et Man. A l'origine on a un irlandais primitif, duquel descendent, un vieux, puis moyen, puis moderne irlandais, ainsi que le manx, et le gaélique d'Écosse.

Les premières traces de cet ancêtre des langues gaéliques date du IV-VIe siècle, il s'agit de noms inscrits sur des pierres en ogham. Le gaélique parlé à Man date du début du XVIIe siècle.

Pour ce qu'il reste des langues celtiques (Bretagne et Grande Bretagne) alors qu'auparavant elles étaient répandues dans toute l'Europe, on peut les diviser en deux groupes (goïdélique ou gaélique (qui n'ont pas le "p") et brittonique(qui ont le "p")).

Manx, irlandais et écossais font partie du 1er groupe gaélique). Les autres gallois, breton, cornique qui conservent le "p", appartiennent au groupe brittonique.

Le premier texte écrit en manx, est une traduction d'un livre de prières de 1610, mais trois siècles plus-tard, la manière d'orthographier la langue sera revisitée dans la traduction et l'édition d'un autre livre religieux. Cet orthographe est toujours celui utilisé aujourd'hui.

Des poèmes, des contes, et des chants populaires forment sa littérature, qui a d'abord longtemps été orale. La dernière personne à avoir eu le manx comme langue maternelle s'est éteinte en 1974.

L'île de Man

L'île de Man ancien royaume viking au Moyen-Âge, se trouve en mer d'Irlande, à égale distance de l'Irlande et du nord de l’Angleterre. Tout comme l'Irlande, l'île de Man ne fait pas partie du Royaume-Uni de Grand-Bretagne, mais le Lord of Man (le souverain de l'île), depuis 1504 en est bel et bien la couronne britannique.

Le nom Man vient de Mananann, le dieu de la mer chez les Celtes, dont l'île tire son nom.

Aujourd'hui cette île, tire bien-sûr ses ressources du tourisme, mais aussi de la finance; beaucoup considèrent Man comme un paradis fiscal.

Poème traduit en manx (488 traductions)