Poème d'amour ch’ti

Miloér

Tin rétoér din ch'miloér

Ch'est min pu bieu rime.

Seulmint dépéque tt' ! I s'déface.

Pour él darin coup, éj t'ime.

Traduit en picard par JL Vigneux (traducteur d'astérix)
Poème d'amour picard

Une autre version

Tin imach dins cheul’ glache

Ch’est min plus bieau poeim

Mais grouille-te y ch’effache

Ch’est min dernier ch’t’a quère

Traduit en chti par Rush & Déborah
Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le picard

Poème d'amour picard (ch’ti, chti, chtimi, amienois, langue d'oïl, cambresis, rouchi, amies, santerre, lillois, ponthieu, roubaignot, belgian picard, boulonnais, hainaut, patois de nord, patois, vimeu, vermandois, calaisis, artois), miroir et reflet blond d'une jolie jeune femme de Picardie, une beauté aux cheveux dorés.

Le picard est une langue romane de la région nord-pas-de-calais, comprise par 700 000 personnes. Le picard est désigné ainsi en Picardie, alors que plus au nord on l'appelle ch’ti. Il fait partie d'un ensemble que l'on appelle langue d'oïl. C'est l'une des grandes langues néo-latines sur la base desquelles s'est formé ce qui est aujourd'hui le français.

C'est au milieu du XIIe siècle, que le français de Paris l'emporte en prestige, et brocarde le picard, comme une forme régionale. Depuis lors les parlers picards sont toujours vivants, mais jamais unifiés, on en trouve une grande variété. Certains appellent rouchi l'ensemble du picard. Le terme chti aurait été inventé par les poilus, pour désigner leurs camarades nordistes et leur accent.

Le picard, comme le normand, le lorrain et le wallon a subi des influences germaniques prononcées. Par exemple le w, si en français on a "garder" en picard c'est "warder"

La littérature picarde

Le picard est au Moyen Âge un sérieux concurent du Français d'Ile de France. La Picardie et la Flandre sont deux centres littéraires importants.

Un des plus anciens textes Français "la Cantilène" ou "Séquence de sainte Eulalie", est rédigé à la fin du XIXe siècle, près de Valenciennes. La chanson de geste de "Gormont et Isembart" date du XIeme. En 1180 citons les vers pleins d'amertume de Conon de Bethune, qui voit sa langue brocardée par la capitale.

En 1202 Jean Bodel est l'auteur "d'un congé". La littérature courtoise du XIIIe, elle sera mieux représentée par la poésie que par le roman. Hue Li Maronnier (le Marinier d'Amiens) exprime une poésie très populaire. Eustache d'Amiens est célèbre pour ses fabliaux, la poésie didactique éclate avec le "bestiaire de l'amour" de Richard de Fournival. Malgré la guerre de cent ans, les puys maintiennent la tradition de la poésie

Au XVIe siècle, c'est la disparition du dialecte picard comme langue littéraire. Au XVIIIe avec François Cottignies les lettres picardes deviennent plus satiriques. Le XIXe amorcera un renouveau littéraire avec des satires politiques notamment celles du poète picard Hector Crinon, et avec la floraison lyrique de Beaucourt et Watteeuw. Au XXe siècle une nouvelle renaissance a lieu après la guerre, elle sera dominée par la figure du poète Géo Libbrecht.

Langues d'oïl
Jèrriais - Gallo
Poème traduit en picard (488 traductions)