Poème d'amour barese

Lu Specchiu

U' visu ttu jind'a lu specchiu

Cuss jè u' kiu beddju pènzir mmi,

Ma ha da fà subète, cca se ccangie,

Cuss jè l'oldeme Te vogghje ben mmi !

Traduit en barésien par Anthony Henner
Poème d'amour barese

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Italienne de Bari et barinois

Italienne de Bari, ta langue est le barésien (barinois, barese), et l'image que tu renvoies, c'est le poème, la traduction la plus pure du romantisme à l'italienne. Tu es le doux mélange de tous les peuples venus dans les Pouilles, Grecs, Arabes, Francs, Lombards, Vikings, Espagnols.

Tu habites dans la vieille ville, sur le promontoire qui domine le vieux port. Tu préfères ... le classique, quand le temps même dans les efforts s'écoule lentement ... la vitesse et précipitation de la modernité ne t'a jamais fait rêvé.

Il y aura 2 millions de personnes dans les Pouilles capables de comprendre mon poème d'amour traduit dans le parler barinois.

Celui-ci est basé sur l'italien, enrichi des langues étrangères des populations venues se fixer à Bari (Grecs, Arabes, Français, Espagnols).

Le dialecte de Bari appartient à la famille des dialectes apulo-barese du centre des Pouilles, des dialectes en relation avec le Napolitain, mais qui en sont les plus éloignés. Il est plus en relation avec l'italien que l'espagnol.

Bari est un port important depuis bien longtemps, avec une romanisation qui date d'il y a 2 300 ans. Ensuite Bari verra passer Lombards, Byzantins, Berbères, Normands, Souabes, Angevins, Vénitiens, Aragonais, Français qui tour à tour la dévasteront ou en prendront le contrôle.

Son dialecte historique, le barivecchiano, parlé dans la vielle ville, sera le résultat de tous ces passages, plus ou moins longs et influents.

Au XIXe siècle, même si les lettrés de la ville sont bilingues avec l'italien, quelques uns décident d'adopter le barese comme la langue littéraire. Au XXe l'alphabétisation s'intensifiant, plus nombreux sont les bilingues, avec aussi un abandon progressif du dialecte que la politique italienne (fasciste) va jusqu'à interdire.

Après la guerre, avec une montée de l'identité régional, portée par des intellectuels, il renaîtra, mais pour petit à petit être de nouveau délaissé par les nouvelles générations e classes moyennes, au profit de l'italien.

Aujourd'hui, le barésien est considéré comme une langue en danger même si encore beaucoup d'enfants le parlent, mais dans un cadre très restreint.

Langues voisines
Napolitain - Calabrais - Italien
Poème traduit en barinois (488 traductions)