Poème d'amour basque

Ispilu

Zure irudia ispiluan

Nire olerkirik ederrena da

Baina arin ibili, desagertzen da

Nire azken “maite zaitut” da.

Retourner
Traduit en basque par Gilen & Idoia Aretxa

Lecture audio Larraitz Antzizar
Zure irudia ispiluan  Nire olerkirik ederrena da  Baina arin ibili, desagertzen da  Nire azken “maite zaitut” da.Retourner
Version originale
Poème la glace

Femme basque et sa langue

Ce poème d'amour basque (Maitasun poema), est ton souvenir, tu joues avec le coeur des hommes comme à la pelote. On compte 1 million de bascophones à parler cette langue isolée. Rappelle toi toujours de cette poésie basque (euskara), de cette traduction, car c'est un je t'aime particulier, n'oublies jamais d'aimer. Ta langue est la seule en Europe à rester inclassable, chez elle l'agent de l'action est exprimé sous la forme ergative. La langue basque, est absoluement isolée. De nombreuses tentatives, de la relier à d'autres familles, surtout du groupe kartvélien du Caucase, de structure grammaticale ressemblante, se sont révélées peu concluantes. Il est probable que des langues proches du basque aient été plus largement répandues en Europe Occidentale avant les conquêtes romaines. Le basque semblerait être le seul survivant des langues parlées là avant l'arrivée des indo-européens. Il faisait probablement partie d'un groupe élargi qui incluait non seulement le basque mais aussi d'autres langues de l'Europe méridionale. Le basque est parlé des deux côtés de la frontière entre l'Espagne et la France. Il en existe un certain nombre de dialectes largement divergents. En france, la Gascogne porte un nom basque et le gascon présente des traces nettes d'une influence basque.

Littérature basque

Le premier texte littéraire en basque remonte au 16eme s., mais ce peuple chantant a créé une riche littérature orale. Les poètes improvisateurs (bertsolari), en sont certainement à l'origine. Xempelar bertsolari fameux du 19eme, n'avait pas peur de défier le poète Iparraguirre. Au 20eme s., le sentiment nationaliste favorise l'éclosion de nouveaux talents tel le poète Basarri, mais aussi Uztapide plus classique et Xalbador plus austère. La chanson reste privilégiée dans la littérature orale basque, la chanson de Bereterretxe est d'une qualité littéraire indéniable. Pour la littérature écrite les deux poèmes sur l'Euskara d'un poète moraliste illustrent particulièrement la défense de la langue basque. Le romantisme du 18eme laisse des traces palpables à travers deux poètes, Topet-Etchahun, qui chante ses infortunes dans ses poèmes et José Maria de Iparraguirre qui exalte la fibre patriotique. Des concours poétiques se développent, ainsi naissent des talents nouveaux tel Oxobi, Lauaxeta, Lizardi, Orixe qui portent la poésie vers des sommets jamais atteints. Après la deuxième guere mondiale, les poèmes classiques d'Iratzeder, d'Aresti et de Lete s'interrogent anxieusement.
Autre langue inclassable
Poème bourouchaski
La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr