Poème d'amour wallon

L'milrè

Vo visadge est din l'milrè

C'est m'pu bia poaime

Faiyè rate, y s'è va d'jeu

C'est m'dérin je t'aime

Traduit en wallon par Pierrette Naniot
Poème d'amour wallon

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le wallon

Poème d'amour belge (Les alternatives : wallon, wallon de l'est, wallon du centre, wallon du sud, wallon de l'ouest, walloon, autonyme : walon), pour une jolie belge du Hainaut; tout le reflet du miroir d'un je t'aime se lit dans ses yeux!

Le wallon, langue d'oïl, est la langue régionale de la communauté francophone de Belgique (par opposition au flamand), sans doute 1.5 millions de personnes le parlent.

D'une certaine façon le wallon n'existe pas, c'est juste par commodité que l'on utilise ce mot pour désigner l'ensemble des dialectes de Wallonie qui peuvent être entre-eux assez distinctes.

Parmi tous ces dialectes, les linguistes excluent quelques dialectes qui relèvent plus du lorrain (au sud du Luxembourg), du picard (à l'ouest du Hainaut), et même du champenois en face de Charleville-Mézière.

Au nord de la Wallonie, les dialectes wallons sont au contact des dialectes flamands (limbourgeois, brabançon du sud, fouronnais). A l'est dans la région de Liège, les dialectes wallon sont au contact des dialectes germaniques (bas et moyen francique). Dans le Brabant et le Hainaut, le contact est avec le picard.

On peut diviser en quatre ensemble les dialectes wallons : le wallo-picard, le wallo-lorrain, le namurois, le liégeois, eux même comprenant de nombreuses variations ou sous-dialectes. Par exemple le liégeois, outre celui de Liège, comprend, l'ardennais, le condruzien, le hesbignon, le verviétois-hervien.

Après la conquête des Gaules par César, va commencer une romanisation, par le latin vulgaire, de tout l'espace conquis qui parlait le gaulois une langue celte avec sûrement de nombreuses variations, une romanisation qui aboutira quatre siècles plus tard.

Ce sont ces parlers gallo-romains qui donneront les différentes langues régionales romanes parlées en France et Belgique, dont le wallon. Avec l'arrivée des Francs, s'ajoutera au substrat gaulois des influences germaniques, et petit à petit, ces différents parlers gallo-romans continueront d'évoluer avec des différences.

Le francien la langue d'oïl de Ile-de-France, l'ancêtre du français moderne aura une influence sur le wallon, puisque dès le XIIe siècle, on trouve en Wallonie des documents administratifs, et autres en francien. Cette influence se renforcera encore sous François Ier en 1539 avec l'ordonnance de Villers-Cotterêts qui impose le français.

Au XVIIe siècle c'est le début d'une littérature en wallon, mais c'est surtout un siècle plus tard qu'apparaissent des œuvres d'une autre qualité. Au XIXe siècle, une époque ou commence à décliner l'usage des dialectes en général, le wallon connaîtra, sa période littéraire la plus florissante.

Aujourd'hui, le wallon reste sûrement le dialecte de la langue d'oïl qui conserve le plus de vigueur.

En Belgique

La Belgique (le plat pays), rassemble deux communautés distinctes qui vivent en Flandres et en Wallonie, parlent deux langues distinctes, et entre lesquelles on observe souvent des dissensions.

La Wallonie comprend les provinces de Brabant wallon, de Hainaut, de Liège, de Luxembourg et de Namur. Le mot "Wallonie", est employé pour la première fois en 1844 par Charles Grandgagnage, puis repris en 1886 par Albert Mockel.

Langue wallonne
Borain
Poème traduit en wallon (488 traductions)