Poème d'amour luxembourgeois

De Spigel

Däi Bild am Spigel

Ass mäi schéinst Gedicht

Mee maach séier, et verschwënnt

Et ass mäin leschten "Ech hunn dech gär"!

Traduit en luxembourgeois par Anthony Henner & LeFronck
Poème d'amour luxembourgeois

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le luxembourgeois et littérature luxembourgeoise

Poème d'amour luxembourgeois ((Léift Gedicht) Si un jour le hasard et les choses font rentrer dans votre vie une jolie jeune femme luxembourgeoise, alors cette traduction luxembourgeoise, portera alors toutes les promesses de votre avenir.

Le luxembourgeois (lëtzebuergesch) est une langue germanique, officielle au Luxembourg, qui compte 400 000 locuteurs. Basiquement, c'est un dialecte de l'allemand, mais comme le Luxembourg est indépendant, il est considéré comme une langue à part.

C'est une des variante du francique. Une autre variante plus proche du francique ripuaire, était la langue de Clovis et des Francs.

On peut considérer le poète Hermann von Veldenz auteur en 1290 d'un poème épique en moyen haut-allemand comme le fondateur de la littérature d'expression allemande du Grand Duché, la langue standardisée étant inexistante.

Le père de la littérature d'expression luxembourgeoise est sans conteste le poète Antoine Meyer au XIXe.

En poésie Michel Lentz donne des vers romantiques, Michel Rodange écrit "l'épopée nationale des Luxembourgeois", et si avec les poètes luxembourgeois Marcel Reuland, Tit Schroeder et Joseph Keup la poésie prend un grand essor dans les années 50, elle poursuit la tradition de Michel Lentz avec des poèmes lyriques.

Après 1968 et malgré un engagement politique plus marqué les poètes tel René Kartheiser cherchent à libérer la poésie de la rime. Nombre d'auteurs choisissent l'épopée en vers pour traiter les sujets d'actualité, citons Léon Moulin et Jacques Kintzele.

Langues germaniques occidentales
Scots - Alsacien - Frison - Anglais - Allemand - Néerlandais
Poème traduit en luxembourgeois (488 traductions)