Poème d'amour prussien

Spīgelu

Twāise etswaikstisnā en spīgelu

Ast māise ukawalna pōezija,

Adder spīs, beggi tenā iznīksta,

Kāigi māise panzdaumanin "As mīli ten".

Traduit en prussien par Glabbis
Poème d'amour prussien

Version originale
Poème la glace

La langue prussienne

Poème d'amour vieux prussien (borusse, prussien, autonyme : prūsiskai), la langue des borusses, entre la Vistule et le Niémen. La langue prussienne, est une langue baltique, qui appartient au groupe balte occidental des langues indo-européennes.

Elle est issue du balte occidental soumis à l'influence germanique des Goths. Le dialecte de la Prusse orientale qui est pratiquement éteint suite au départ des populations germaniques qui l'habitaient, comportait une base de vieux prussien.

Il nous reste des traces écrites du vieux prussien, qui remontent au XVIIe siècle. L'existence d'une ancienne communauté balto-slave permet d'expliquer les traits communs que l'on retrouve entre les langues baltes et slaves.

Le vieux prussien est une langue éteinte depuis la fin du 17ème début du 18ème siècle. Tout ce que l'on en sait nous vient de trois traductions de catéchisme, deux dictionnaires, de petits morceaux de texte et un grand nombre de noms.

Les premières mentions du mot Prussien datent du IXe et Xe siècle, avec les noms de Bruzi et Borūs, on trouvera ensuite dans différents ouvrages : Prusi, Prussi, Pruzzi, Prusy, Pruzzen.

Début du XIIIe siècle, les Prussiens résistent aux seigneurs Polonais qui cherchent à les soumettre pour les convertir au christianisme. À cette époque, les Borusses étaient divisés en de nombreuses tribus, sans véritable organisation, et pourtant ils ne cèdent pas. Les féodaux Polonais, font alors appel aux chevaliers de l'ordre teutonique pour y arriver.

Il faudra tout le siècle pour que les chevaliers composants l'ordre : des Allemands, Danois, Croates, Hongrois etc, alliés aux Polonais, réussissent à en venir à bout.

Leur défaite verra petit à petit l'implantation de colons Polonais au sud, et puis Allemand dans les zones conquises ... des colons qui ne feront que faire reculer leur langue, le vieux prussien.

Jusqu'au XVIIe siècle le vieux prussien se maintiendra avec peine, mais au début du XVIIIe siècle, peste et famines auront raison des derniers locuteurs.

C'est en Prusse qu'elle se cache

Tes ancêtres étaient Baltes et Goths, et puis plus récemment Frisons, Allemands, Néerlandais et même Français!

Eh oui, ta généalogie te montre qu'en 1683, à la Révocation de l'Édit de Nantes, une de tes ancêtres à fuit la France pour se réfugier là où est toute sa descendance maintenant.

Elle est leur descendante, et c'est en Prusse qu'elle se cache, au fond d'une campagne verdoyante.

Langues slaves occidentales
Poème slovaque - Poème tcheque
La Glace © Copyright & Contact: Richard Bellon

http://pouemes.free.fr/traduction-region/poeme-prussien.htm

Poème traduit en prussien (482 traductions)