Poème d'amour prussien

Twāise etswaikstisnā en spīgelu

Ast māise ukawalna pōezija,

Adder spīs, beggi tenā iznīksta,

Kāigi māise panzdaumanin "As mīli ten".

Traduit en prussien par Glabbis
Twāise etswaikstisnā en spīgelu  Ast māise ukawalna pōezija,  Adder spīs, beggi tenā iznīksta,  Kāigi māise panzdaumanin As mīli ten.

Version originale
Poème la glace

C'est là-bas qu'elle se cache

Poème d'amour prussien (borusse), la langue des borusses, entre la Vistule et le Niémen. C'est là-bas qu'elle se cache, au fond d'une campagne verdoyante.

La langue prussienne

La langue prussienne, est une langue baltique, qui appartient au groupe balte occidental des langues indo-européennes. Le dialecte de la Prusse orientale qui est pratiquement éteint suite au depart des populations germaniques qui l'habitaient, comportait une base de vieux prussien. Il nous reste des traces écrites du vieux prussien, qui remontent au XVIIe siècle. L'existence d'une ancienne communauté balto-slave permet d'expliquer les traits communs que l'on retrouve entre les langues baltes et slaves.

Langues slaves occidentales
Poème slovaque - Poème tcheque
La Glace © Copyright & Contact: http://pouemes.free.fr