A to' magjina ind'è u spechju Ghjè a mio più bella puesia Ma fà prestu ch ì si sguassa Ghjè u mio ultimu ti tengu cara
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme corse, traduction Dominique Martelli

Jolie jeune femme de l'ile de beauté, ce poème corse est pour toi. Ta langue est italo-romane et tu es l'une des 220.000 personnes à la parler. Mais mon poème d'amour traduit ne raconte que le millième de ta beauté. La littérature de langue corse est avant tout orale et s'incarne dans des genres propres à célébrer les grandes fêtes de l'année. Quant à la littérature écrite, elle a subit les influences italiennes puis françaises. C'est au 18eme que l'on trouve les premiers documents littéraires corses. La renaissance corse viendra de l'Italie et de la France (Mérimée), les corses cultivés témoigneront d'ailleurs d'un multi culturisme, Paul Mathieu de la Foata sera poète en latin, italien, français et corse avec "nanna del Bambinu", Pierre Lucciana écrira ses poèmes en corse ou en italien. Le renouveau décisif date de 1895 avec Santu Casanova et son oeuvre poétique "Fiori di Cimu", Dominique-Antoine Versini ouvre une voie plus régionaliste avec "Corsica e Pontenovu", Tomaso Alfonsi, Antoine Bonifacio, Dominique Carlotti, et Antoine Filippini ouvrent une voie plus européenne. Pour l'après 1980 il faut citer les poètes corses Jean-Jacques Albertini, et Jacques Fusina auteurs de poèmes en corse magnifiques.