Poème d'amour chitonga

Chimboni-mboni

Bushu bwako mu chimboni-mboni

Ndo lwiimbo lwangu lubotu

Pele, kofwamba nolutana mana

Ndwama maninino “Ndila Kuyanda”

Traduit en tonga & voix Lydia Chaba
Lecture audio
Poème d'amour chitonga

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Langue Tonga

Une traduction pour un poème tonga (chitonga, batonga, zambezi, southern tonga, sanjo, twa of kafwe, shanjo, mala, toka, plateau tonga, valley tonga, leya, we).

Le mots Tonga signifie indépendant ou grognards (Lancaster, 1974).

Le chitonga est une langue bantou du groupe lenje-tonga, c'est l'une des langues officielles du Zimbabwe, parlée également dans la Zambie voisine. Ce poème d'amour est dans la langue de l'ethnie Tonga, qui représente 1% de la population du Zimbabwe, autour du lac Kariba notamment.

1.4 millions de Tongas (Batonga, Goba, Nyai, Chikunda) la pratiquent comme langue véhiculaire, quelques uns sont aussi en Afrique du Sud, au Mozambique et au Malawi.

Le chitonga peut-être divisé en plusieurs dialectes parlées principalement dans le nord-ouest du Zimbabwe (Binga et Gokwe) et dans le sud de la Zambie par les Bàtongas.

Les différences dialectales les plus importantes sont entre les dialectes du sud et ceux du nord, même s'il y en a entre est et ouest.

Lors de la colonisation, les fonctionnaires rhodésiens d'origine européenne en général savaient parler le ndebele ou le shona. Si l'objectif n'a pas été d'imposer l'anglais mais bel et bien de développer les langues locales, ce sont ces même Européens qui ont initié les livres de grammaires sur ces langues.

Je vous laisse juge de ce qu'il peut se passer, quand quelqu'un qui apprend une langue et donc possède d'avantage une "interlangue" que celle qu'il apprend, rédige en même temps un précis de grammaire.

Par la suite le shona, le ndbele et anglais sont devenues langues officielles. Ces deux premières servant à l'éducation des plus jeunes, et l'anglais pour celle des plus âgés et toutes les relations commerciales ... d'où une main mise de l'anglais sur la société Zimbabwéenne.

Par la suite encore les autres groupes linguistiques comme les Tongas ont cherché à faire reconnaître et faire diffuser leur langue à travers l'enseignement et leur travail, dans leur région.

La Zimbabwe

La Zimbabwe (ex Rhodésie du Sud), pays multi racial (noirs, blancs, métis, hindous, né de circonstances purement coloniales), et peu disposé par son relief à la centralisation, est traditionnellement divisé. Le germe de la colonisation à résidé dans la découverte de l'or filonien. Outre l'or, c'est un pays riche de nickel, platine et chromite.

Son apogé à l'époque du Grand Zimbawe (1400), et de l'empire Monomotapa, en plus de l'or est dû au cuivre et à l'ivoire. On trouve au Zimbabwe les plus vieilles structures de l'Afrique sub-saharienne. Il faut aller visiter les magnifiques ruines de l'acropole du Grand Zimbabwe.

Poème traduit en chitonga (491 langues)