Poème d'amour tshivenda

Tshivhoni

Tshinepe tshanu kha tshivhoni,

Ndi tshirendo tshanda tshavhudisa,

Mara, tavhanyani ngauri tshi ya phinyela,

Ndi zwanga zwauri “ndi ya ni funa”

Traduit en tshivenda par Khuliso Muthige
Poème d'amour tshivenda

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le Venda & les Vendas

Une poésie traduite pour un poème d'amour tshivenda (autres noms que l'on peut trouver : venda, cevenda, chivenda, luvenda, guvhu, ilafuri, lembetu, manda, mbedzi, phani, tavha-tsindi, tavhatsindi, autonyme : tshivenḓa‎ (tshivenda)).

Cette langue bantoue, qui semble avoir été influencé par le shona occidental, est une langue officielle en Afrique du Sud et au Zimbabwe. Elle compte un total d' 1.4 millions de locuteurs.

Les Vendas (Singo) du Bantoustan Venda vivent dans un état devenu "indépendant" en 1979, situé au nord de l'Afrique du Sud et créé pour recueillir ces populations qui à l'origine venaient du Congo ou en sans doute d'Afrique centrale, autour des Grand lacs.

Ils seraient les premiers à avoir traversé le Limpopo, pour d'abord s'installer du coté des monts Soutpansberg. En fait leur origine est très discutée puisque certains les font même venir d'Égypte, ou peut-être ont-ils juste été rejoint par des commerçants sémites, venus d'Égypte. On pense que les Lembas seraient les descendants de ces derniers.

Les Vendas ou Bavendas sont éleveurs de bétail et agriculteurs. Leur bétail aura eut un rôle essentiel dans toutes leurs transactions, en particulier dans les échanges matrimoniaux.

Ils étaient groupés en villages centrés sur une place, et en quartiers (kraals). Ils étaient divisés en lignages patrilinéaires et patrilocaux, et aussi en matrilignages dont la fonction était relative au culte des ancêtres.

Le premier souverain Venda serait Shiriyadenga, un roi au IXe siècle qui a fondé le Vhavhenda (Vhavgona).

Leur ancienne religion reposait comme habituellement sur le culte des ancêtres et l'animisme, avec des croyances basées sur la magie et les esprits. Le roi qui était considéré comme le plus proche des ancêtres, et presqu'un Dieu, occupaient une place centrale.

Bantoues
Sukuma - Tsonga - Kamba - Kikuyu - Kihehe
Poème traduit en tshivenda (488 langues)