Yinzinzi yau mu du muenu  La duimbu duami a du viulile ubuedji  Toumbe lenge tsidughe yi tsidui  La nzitu ni u rondi'ami
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme yipunu, traduction murombitsi

Poème d'amour traduit en yipunu (punu), la langue bantoide méridionale que parlent les Punus ou Banupus en République du Congo et au sud du Gabon (200.000 personnes).

Les Punus représentent le 1/4 de la population gabonaise, la tradition donne le Kassai au sud du Zaire comme leur berceau originel. Comme pour beaucoup d'ethnies africaines, l'urbanisation avec le déplacement des populations vers les villes, leur fait petit à petit perdre leurs coutumes, rites etc. La technique essentielle de communication de la civilisation africaine est l'oralité. Les ethnologues comme Levi-Strauss, insistent sur le fait que les sociétés africaines sont fondées sur les relations concrètes entre individus. Une société qui privilégie ce type de rapports est naturellement conduite à mettre l'accent sur la parole et sur la mémoire. Il existe dans la société africaine des personnes dont la fonction est d'être des dépositaires et des transmetteurs. Ils rappellent les généalogies, magnifient les lignages, conservent l'expérience ancestrale sous forme de proverbes ou d'énigmes. Celui qui dit l'histoire ou la sagesse parle pour son groupe, c'est à dire, pour l'instruire, mais aussi en son nom. La parole proférée engage le groupe. Aussi suppose-t-elle une technique de diction et de mémorisation (un texte rituel doit être récité sans erreurs sous peine de sanction collective), des conditions de lieu et de temps privilégiées (cérémonies, évênements qui impliquent la participation du village).