Bhosho bhoko ng'wi lole  Bhobhange lyembo isoga sana  Aho nakamala, ozimela  Lo ng'wisho, “nagotogwile!”
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme sukuma, traduction Dr Mussa S. Muneja

Traduction du poème en Nyantuzu-a sukuma (soukouma, kesukuma, kisukuma). Cette langue bantoue pour laquelle on trouve plusieurs dialectes, est parlée en Tanzanie par 5.5 millions de locuteurs.

La Tanzanie ex Tanganyika associé a Zanzibar compte 51 millions d'habitants de différentes ethnies. Les Sukumas (Soukoumas) sont les plus importants en nombre, et on les trouve surtout au sud et à l'est du lac Victoria. Au niveau sociétale, leur régime est matriarcale et comme beaucoup d'autres peuplades africaines, ils vivent de l'élevage et de l'agriculture. Avec les Massais, ils ont été souvent en opposition pour essayer de se dérober le bétail. Vous les reconnaitrez à leurs larges bracelets blancs, à leurs chants, à leurs danses et musique.