Poème d'amour sena

Supeio

Ngkope yako pa supeio

Ndi kulonga kuanga piadine

Naku cinguiza ysa thawa

Nja ku malissira kuanga "ndi sakufuna maningue"

Traduit en sena par Fátima Sacur
Poème d'amour sena

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

La langue sena

Petit poème d'amour français traduit en langue sena (les noms alternatifs : shena, chisena, gorongosa, podzo, north sena, shiputhsu, puthsu, cisena, cipodzo, caia, chipodzo, sangwe, bangwe, phodzo, chirue, sare, gombe, care, south sena, rue), pour toutes les Mozambiquaises et particulièrement C!

Il y a sans doute 2 millions de locuteurs au Mozambique et Malawi. Cette petite traduction du poème français "la glace", dans une langue bantoue nyasa du Mozambique, révèle les plaisirs poétiques africains.

Plusieurs dialectes sont répertoriés tel le podzo et le rue. C'est surtout dans la région centre du Mozambique qu'on trouve cette langue. Le sena parlé au Malawi est considéré par certains comme différent.

Le Mozambique

Dès le Xe siècle, il existe un important commerce de l'ivoire et peut-être de l'or au Mozambique.

Les rois étaient les organisateurs de ce commerce. La découverte à Manekweni du site d'une capitale bâtie de pierres atteste de la présence dans les terres basses du centre du pays, d'une civilisation comparable à celle de Zimbabwe. Le pays est déjà prospère lorsqu'arrivent les Portugais.

Au cours du XVIIe siècle, la suprématie du Monomotapa s'estompe: Le royaume Barwe émerge; et, surtout, le Butwa, sur le plateau Rhodésien devient une menace sérieuse. En 1864 son roi bat le Monomotapa et s'assure la suprématie de tout le plateau du Zimbabwe, et de la zone productrice d'or.

Les Portugais déplacent alors leurs installations au nord du Zambèze. Il faudra attendre 1975 pour que l'indépendance du pays soit proclamée.

Langues bantoues
Bassa - Asu - Luganda - Lusoga - Punu
Poème traduit en sena (491 langues)