Poème d'amour fang

Eve'ela djoé éne go'bé,

Mi tilan bifia ma dan nye'e,

Djika'a bo é nga maneya ntcham,

Efia nja nsulan “ma djin wo”.

Retourner
Traduit en fang (beti) par Josiane
Eve'ela djoé éne go'bé,  Mi tilan bifia ma dan nye'e,  Djika'a bo é nga maneya ntcham,  Efia nja nsulan “ma djin wo”.Retourner
Version originale
Poème la glace

Jolie Camerounaise enturbannée

Poème d'amour fang (pahouin, pamue, pangwe), une traduction en langage de Guinée Equatoriale, Cameroun, Congo, Gabon. Elle est destinée à une Fang, une bien jolie Camerounaise enturbannée. Son turban est sa marque de fabrique! 1.2 millions de fangs, répartis dans tous ces pays, parlent cette langue bantoue beti. Le fang regroupe plusieurs formes dialectales, ainsi que des créoles. Cette langue bantoues est très proche de deux autres langues du Cameroun, le boulou et l'ewondo (yaoundé).

Les Pahouins

Les Fangs ou Pahouins, sont des agriculteurs (cacao, manioc, palmier, arachide), ils pratiquent également la chasse et la cueillette. Malgré une organisation familiale reposant sur, la filiation patrilinéaire, l'application du droit d'aînesse, et l'existence de plusieurs associations politico-religieuses, la société fang est faiblement structurée. Le Cameroun est situé à la croisée de l'Afrique centrale et occidentale. On considère ce pays comme "l'Afrique en miniature", du fait de sa diversité géographique et culturelle. On y dénombre plus de 240 ethnies, dont les Fangs.
Langues kordofaniennes
Poème ewondo -Poème bulu
La Glace Copyright © http://pouemes.free.fr