Tshindidimbi tshieba mu lumuenu  Kasala kanyi kimpe  Enza lukasa kakaji kajimina  Kadji dinanga dianyi dia ndekelu kueba
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme tshiluba, traduction Gregoire Bakandeja

Lecture audio Gregoire Bakandeja
Petit poème d'amour traduit en tshiluba (cilubà, kiluba, louba), une langue africaine bantoue de la République démocratique du Congo. On compte environ 6 millions de tshilubaphones, essentiellement les Lubas (Balubas du Kasai). Le Kasai est le nom de deux provinces du Congo, il y a l'oriental et l'occidental, ce sont des régions d'importantes cultures vivrières et commerciales, le sous-sol lui est riche de diamants. Les loubas (Lubas) sont des bantous habitant la savane, essentiellement agriculteurs: ce sont chez eux les femmes qui effectuent les tâches agricoles majeures. Historiquement liés au royaume voisin des Luandas, ils sont organisés en une structure fortement étatisée et monarchique (interdiction de voir le roi sous peine de mort), succession en ligne matrilinéaire, chefs locaux soumis à l'autorité royale. Aujourd'hui les Loubas sont d'avantage patrilinéaires et patrilocaux. Ils sont groupés en villages de faible taille, et un groupe de hameaux se considère comme une communauté. J'ai trouvé plus joli d'écrire cette traduction avec le script mandombé qui est une alternative aux lettres latines pour écrire les langues congolaises.. ci-dessous

En caractères latins

Tshindidimbi tshieba mu lumuenu

Kasala kanyi kimpe

Enza lukasa kakaji kajimina

Kadji dinanga dianyi dia ndekelu kueba