Poème d'amour xhosa

Isipili

Umboniso wakho kwisibuko

Ngowona mbongo wam mhle

Kowa, Khawuleza i yanyamala

Ngowokungqibela u “Ndiyakuthanda”

Retourner
Traduit en xhosa par Anthea
Umboniso wakho kwisibuko  Ngowona mbongo wam mhle  Kowa, Khawuleza i yanyamala  Ngowokungqibela u “Ndiyakuthanda”Retourner
Version originale
Poème la glace

Comme sa langue, elle est Xhosa

Poème d'amour xhosa (Umbongo uthando). Langue officielle d'Afrique du sud qui compte 8 millions de locuteurs. Traduction dans la langue d'Afrique australe du peuple Xhosas, et de leur fameux chef Uxhosa. Le xhosa (isiXhosa,), est par le nombre, la deuxième langue d'Afrique du Sud, et c'est une langue à clics qui s'écrit avec l'alphabet latin.

Cette langue bantoue est surtout parlée dans la région historique du Transkei (maintenant province est du Cap). Son système phonologique a 3 clics est empruntés aux langues Khoisan. Le Xh du début du nom représente une consonne cliquée, "Clic", entrée dans la langue, au contact du peuple Hottentot, chez qui ces sons sont communs. Le xhosa est très proche du zoulou - il y a intercompréhension entre les deux langues -, mais les locuteurs considèrent qu'il s'agit de deux langues différentes.

Le Xhosa avec les autres langues nkugni appartient au sous groupe Zunda. Selon la classification de Guthrie’s (1967–1971), cela incluerait aussi, le sotho, le venda et le tsonga, La famille bantoue fait partie de la famille nigero-Congolaise des langues Africaines, les trois autres grandes familles étant les familles: Afroasiatic, Nilo-Sahariene, et Khoisan (Greenberg, 1963; Heine and Nurse, 2000b; Williamson and Blench, 2000). L'l'est de la province du Cap est le berceau historique des divers dialects du Xhosa (isiThembu, isiBomvana, isiMpondomise, isiMpondo, isiGcaleka, isiNdlambe, isiGaika et isiXesibe).

A la création de l'état d'Afrique du Sud en 1994, l'isiXhosa est devenu langue officielle, avec 8 autres langues bantoues (isiZulu, isiNdebele, Siswati (Swati), Sesotho (Southern Sotho), Sepedi/Sesotho sa Leboa (Northern Sotho), Setswana (Tswana), Tshivenda (Venda), et Xitsonga (Tonga). Le gouvernement, à travers son département des arts et de la culture, a toujours cherché à promouvoir leur utilisation et leur status dans tous les domaines de la société.

Les Xhosas

Les Xhosas ou Xosas ont la spécificité d'être un groupe ethnique aujourd'hui très urbanisé. Ils faut les rattacher, linguistiquement parlant, aux Bantous Ngonis. Ils vivaient de lélevage du bétail, dont le rôle social est important (compensation matrimoniale), l'agriculture restait toutefois leur activité de subsistance essentielle (mil, mais).

Leur système politique comportai l'existence d'un royaume, où l'autorité était détenue par les membres du lignage royal, occasionnant de fréquents conflits entre les clans royaux et les clans ordinaires. Les Xhosas malgré les tentatives de christianisation subies, pratiquaient le culte fondamental des ancêtres, lesquels médiatisent les relations supposées entre les hommes et les dieux. Les Xosas formaient l'une des classes sociales les plus défavorisées et exploitées d'Afrique du Sud, et subissaient cruellement la suprématie blanche lors de l'apartheid. On les a autrefois confondus avec les Cafres.

Langues voisines et à clics
Zoulou - Khoekhoegowab - Sindebele - Swati - Ndebele
La Glace © copyright & Contact: http://pouemes.free.fr