Eo amin'ny fitaratra ilay endrikao  Io no tononkaloko tena tsara mirindra  Ndrao dia ho voafafa fa faingàna ianao  Mba ilazako hoe tiako ianao, farany indrindra.
Pause animation  La Glace Copyright ©
Poeme malgache, traduction Nathalie Christiana Rakotomanga & Rousseline

Poème enregistré par RadioVazoGasy chez Studio Diffusion
Petit poème malgache, dans la langue nationale de Madagascar, parlée par plus de 20 millions de locuteurs. Ce poème d'amour malgache est dans une langue malayo polynésienne, barito orientale, qui compte 10% d'origine bantoue et diverses. On voit bien l'influence des divers groupes ethniques qui peuplent Madagascar dans cette langue commune qu'est le malgache. Le malgache est constitué par une quinzaine de dialectes très proches les uns des autres. Il présente de nombreuses correspondances dans le vocabulaire de base avec certains dialectes indonésiens du sud de Bornéo. Les comparaisons lexicales montre qu'il est séparé de ce substrat indonésien par environ 2000 ans. La langue officielle de la République Malgache repose sur le dialecte des Méroinas, écrit en alphabet latin depuis 1820; elle est actuellement en forte expansion au dépens des dialectes locaux. Le lexique malgache montre des emprunts anciens au swahili et surtout à l'arabe et, plus récemment à l'anglais et surtout au français. Le système consonantique est relativement riche par rapport au vocalisme qui repose sur 4 voyelles seulement.