Poème d'amour kibošy

Kitarafa

Sarinao amin'ny kitarafa.

Io rô antsa mandilatra tsarako.

Fô atôva malaky, izy mbo voafafa.

Ty rô farany "tiako anao".

Traduit en kibushi (kibošy) par H.D
Poème d'amour kibushi

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le kibošy

Poème traduit en kibošy (alternatives : malgache de Mayotte, kibushi, kibouchi, shibushi, kibosy, bushi, shibushi shimaore, kiantalaotsi, antalaotra, kimaore, kiantalaotse, sakalava, kiantalaotsy-majunga, kibuki, kibushi-kimaore), pour toutes les amoureuses du canal du Mozambique.

À Mayotte, le malgache est appelé Kibošy (Kibushi) ou encore shibushi par les shimaoréphones. C'est une langue parlée par une partie de la population, une cinquantaine de milliers de personnes, et qui est proche des dialectes malgaches au Nord-ouest de Madagascar.

Si l'on trouve, à Mayotte des langues que les linguistes classent comme anciennes, par exemple le macua et l’antalaote, les autres langues sont des langues d’immigration plus récentes, en général comoriennes et malgaches.

Ces langues sont bien évidemment liées au brassage de populations venues d'horizons très divers, Afrique (swahili, makwa, de Madagascar avec ses origines indonésiennes (ceux venus à Mayotte depuis la côte nord-est, étant surtout les Sakalavas, mais aussi les Betsimisarakas, Vezos et Antalotes)), Indes, Moyen-Orient (commerce et islam).

Les langues les plus importantes en terme de nombre de locuteurs sont dans l'ordre le shimaore (85%), suivi par le français et le comorien (50%), et le kibushi (33%). On a donc tout de même 1/3 de la population qui parle ce malgache de Mayotte.

Le kibouchi est l'une des deux langues régionales territorialisées de l'île de Mayotte. Les zones à dominante shibushi sont éparses, par exemple à Mstangamouji (au nord de l'île) et à Mronabeja (au sud de l'île) on parle le kibushi.

Tout comme le shimaore, le kibouchi est une langue locale, importante au sein des familles, qui est aussi un peu utilisée dans les médias; par contre elle n'est pas enseignée à l'école. Il n'existe pas non plus de véritable langue écrite kibošy, sa transcription est donc sans standard.

Le malgache (malagasy) est une langue malayo-polynésienne, constitué de plusieurs dialectes dont le kibushi, et c'est le dialecte merina qui est utilisé comme langue officielle à Madagascar.

Puisque dialecte malgache, donc déjà issue de plusieurs langues, du fait de ses contacts avec les langues environnantes (shimaoré, français, arabe), le malgache de Mayotte (Kibošy) a intégré de nouveaux mots.

L'île de Mayotte est une région française d'outremer se situant dans l’Océan indien, entre le canal du Mozambique et Madagascar. Elle comprend deux îles principales : Petite-terre et Grande-terre. Elle est entourée d’un immense lagon.

Mayotte a été marquée par l'histoire du monde maritime de l'Océan Indien. Longtemps dépendante de la traditionnelle navigation saisonnière arabo-indienne, et de l'irruption de ses marges, africaines bantoues swahilis et malgaches, avant de passer petit à petit sous hégémonie européenne.

L'islam pratiqué à Mayotte est un vieil héritage shirazien, apporté par des peuples originaires d'Ormuz et de Hadramaout.

Autre langue malgache
Malgache
Poème traduit en kibushi (491 langues)