Poème d'amour kiyaka

Ilunsi kiaku muna ipelu

Nkendama wama wa mboti mboti

Mani sala kuanga kuanga po buta salama

Kena kimakie suka nzoledi kiawu

Traduit en kiyaka par Tsanga
Poème d'amour kiyaka

Recueil de poésie "La Glace"
Version originale
Poème la glace

Le kiyaka et les Yakas

Poème d amour kiyaka (yaka, iaca, iyaka, ngoongo, iaka), la langue bantoue du peuple Yaka à Popokabaka, en République démocratique du Congo (Bandundu), et en Angola (Uige).

Poésie dans la langue bantoue yaka d'une jeune fille congolaise. 1 million de personnes pourront la comprendre.

Le kiyaka dont la zone linguistique se situe entre les fleuves les rivières Wamba et Kwango, a surtout un rôle de langue vernaculaire.

Les Yakas (Bayaka, Mayaka, Ayaka) sont moins nombreux que le nombre de locuteurs de leur langue, et sont une part importante des habitants de Kinshasa.

Leurs ancêtres sont sûrement des Jaga dorigine de l'Angola et qui rentrèrent au Congo au XVe siècle. Avec les Lundas, ils formèrent au XVIIe siècle un royaume important. Au XXe siècle un grand nombre se déplaceront vers Kinshasa.

Souvent chasseurs et cultivateurs, leur organisation est patrilinéaire, et leur culture, même imprégnée par la modernité reste active. La mort, les esprits, les ancêtres, la maladie, l'art et la magie en sont une partie inhérente. Il existe chez eux un rite de la circoncision.

La création plastique dans le bassin du fleuve Zaire, est si abondante et variée qu'il est d'usage de l'étudier par groupes.

On en distingue plusieurs catégories: celle des Kongos qui privilégie les représentations humaines, celle des Koubas ou l'on trouve une grande quantité d'objets de prestige, celle des Lunda-Tchokwés, où l'on trouve des objets domestiques avec une tendance de la statuaire au portrait.

Langues voisines
Poème lali - Poème nzebi
Poème traduit en kiyaka (482 langues)